Read: cp_reunion


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------

LES RÉUNIONS BAHA'IES

Textes compilés par le département de recherches de la Maison Universelle de Justice.
Centre Mondial Baha'i


I. - Extraits des Ecrits de Bahá'u'lláh

"La plume suprême mentionne sans exception tous les amis de Dieu. Les munificences de la Source de bonté descendent visiblement à tout moment. Il incombe à tous les amis, quel que soit le pays où ils se trouvent, de se réunir et de parler, lors de ces réunions, avec sagesse et éloquence, de lire les versets de Dieu; car ce sont les paroles de Dieu qui font naître le feu de l'amour et l'avive."
(Extrait d'une tablette de Bahá'u'lláh récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Par ma vie et ma cause ! Les âmes des vrais croyants et de tous les anges élus graviteront autour de toute demeure où entreront les amis de Dieu et d'où s'élèveront leurs voix louant et glorifiant le Seigneur. Et si la porte du vrai œil était ouverte à certains, ils témoigneraient du Concours suprême qui les entoure et qui clame : "Béni sois-tu, ô maison, car Dieu a fait de toi un lieu de repos pour ceux qu'Il a élus, un abri pour ceux qui Lui sont chers et un foyer pour ceux en qui Il a placé sa confiance. Que sa louange, sa gloire et sa grâce infinie soient sur toi."
(Extrait d'une tablette de Bahá'u'lláh récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Bénie soit la maison qui a atteint ma tendre miséricorde, où mon souvenir est célébré et qui est ennoblie par la présence de mes bien-aimés, qui ont proclamé ma louange, ont tenu fermement la corde de ma grâce et ont été honorés d'avoir chanté mes versets. En vérité, ils sont les serviteurs exaltés que Dieu a loués dans le Qayyúmu'l-Asmá' et dans d'autres Ecrits. En vérité, Il est celui qui entend, celui qui répond, celui qui perçoit toutes choses."
(Extrait d'une tablette de Bahá'u'lláh récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Ceux qui sont les bien-aimés de, Dieu, en quelque lieu qu'ils s'assemblent et quelles que soient les personnes devant lesquelles ils se trouvent, doivent montrer une telle humilité et une telle soumission dans leur attitude envers Dieu et dans la manière dont ils célèbrent sa louange et sa gloire, que chaque atome de poussière sous leurs pieds atteste la profondeur de leur dévotion. Et la conversation que ces âmes saintes tiennent, doit être animée d'un tel pouvoir que ces mêmes atomes de poussières en viennent à vibrer sous son influence. Ils doivent se conduire de telle sorte que la terre qu'ils piétinent ne puisse jamais leur dire : "Je dois vous être préférée, car voyez avec quelle patience je supporte le fardeau que fait peser sur moi le laboureur. Je suis l'instrument qui ne cesse de dispenser à tous les êtres les bénédictions dont celui qui est la Source de toute grâce m'a fait dépositaire. Et malgré l'honneur qui m'a été ainsi conféré et en dépit des innombrables preuves de ma richesse - laquelle pourvoit aux besoins de toute la création - voyez quelle est la mesure de mon humilité et avec quelle soumission je me laisse fouler par les pieds des hommes..."
(Extrait des Ecrits de Bahá'u'lláh, p. 9.)


II. - Extraits des Ecrits d'Abdu'l-baha

"Loué soit Dieu que vous soyez assemblés comme les étoiles des Pléiades et que vous soyez illuminés par la lumière de la connaissance de Dieu et que, par les effusions des nuées de l'amour de Dieu vous soyez les fleurs fraîches du pré et de la plaine, intimement liés et proches dans une unité et un amour infinis.
De ce fait, cette réunion est bénie, mais si elle est fermement établie et si elle devient régulière, elle apportera de grands résultats et de très importants développements seront atteints. Par conséquent, persévérez à renouveler de pareilles réunions et montrez une extrême grandeur d'âme dans la constance et la fermeté. Quand la racine de l'arbre du jardin est bien prise et sa protection sauvegardée, elle donnera des fruits succulents.
De même, lorsque le régiment d'une armée et les individus d'une cohorte sont unis et s'entendent bien, des triomphes indicibles sont obtenus. Mais s'ils s'assemblent un jour puis se dispersent un autre jour, il n'y aura aucun fruit.
Donc, puisque vous avez préparé une armée céleste et êtes devenus l'hôte de vie, vous devez continuer à vous assembler, avoir des communications spirituelles, être inébranlables dans vos résolutions, fermes dans vos intentions, assidus et persévérants afin de gagner les conquêtes célestes.
Je supplie et prie au Seuil sacré de Dieu de vous aider et de vous confirmer dans la fermeté et la constance et de vous permettre de guider les habitants de cette région."
(Tablettes d''Abdu'l-Bahá, p. 690.)

"Si tu cherches la lumière du royaume, hâte-toi d'assister aux réunions des croyants, afin que les rayons de vérité puissent se refléter dans ton cœur."
(Tablettes d''Abdu'l-Bahá, p. 695.)

"Assemblez-vous pour lire et chanter les enseignements célestes afin que cette ville soit illuminée par la lumière de réalité et que ce pays devienne un véritable paradis par la force du Saint-Esprit, car ce cycle est celui du Seigneur glorieux et la mélodie de l'unité et de la solidarité du monde humain doit atteindre les oreilles de l'Est et de l'Ouest."
(Tablettes d''Abdu'l-Bahá, p. 631.)

"Chaque réunion organisée qui a pour but l'unité et la concorde contribuera à changer les étrangers en amis, les ennemis en associés, et dans une telle réunion, 'Abdu'l-Bahá sera présent avec son cœur et son esprit."
(Tablettes d''Abdu'l-Bahá, p. 553.)

"Une âme sainte vaut mieux que mille autres âmes. Si dans une réunion chaleureuse, quelques âmes s'assemblent avec les sentiments du royaume, avec les attractions divines, avec un cœur pur et une sainteté absolue, qu'elles s'associent en esprit et en harmonie, il est certain que cette réunion aura un effet sur le monde entier. Les conditions, les paroles et les actions de cette réunion apporteront une joie éternelle et seront une évidence des faveurs du royaume. Le Saint-Esprit les renforcera, les hôtes du Concours suprême les rendront victorieuses et les anges d''Abdu'l-Bahá viendront à leur suite."
(Tablettes d''Abdu'l-Bahá, pp. 508-509.)

"Les cœurs de tous les amis et en particulier celui d''Abdu'l-Bahá se réjouirent lorsqu'ils entendirent que tu t'es levée pour servir la cause de Dieu et que tu as réservé une des pièces de ta maison pour les réunions des amis de Dieu, afin que, de ce lieu, la mélodie des prières chantées s'élèvent vers le Seigneur de la révélation.
Par Dieu ! Les reines de la terre avec tous leurs châteaux ne peuvent se glorifier d'une telle pièce, car de cette pièce, la lumière des lumières brille."
(Extrait d'une tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à une croyante.)

"Nous avons entendu que vous avez l'intention d'embellir de temps en temps votre maison par des réunions bahá'íes, où quelques participants s'engageront à glorifier le Seigneur tout-glorieux... Sachez que, si vous réalisez votre intention, votre maison terrestre deviendra une maison céleste et cet édifice de pierres sera un congrès d'esprit."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée d un croyant.)

"Chaque fois qu'une assemblée de personnes se réunit en un lieu pour glorifier Dieu et parler des mystères de Dieu les uns avec les autres, sans aucun doute les souffles de l'Esprit-Saint passeront avec douceur sur eux et chacun en recevra une partie."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Une fois par semaine, réunissez les amis fermes pour qu'ils puissent louer et glorifier le Seigneur."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Il sied aux amis de s'assembler et de se réunir dans un lieu où ils peuvent glorifier Dieu et tourner leur cœur vers Lui en lisant et récitant les Ecrits saints de la Beauté bénie - que mon âme soit sacrifiée pour ses bien-aimés ! - Les lumières du royaume tout-glorieux, les rayons de l'horizon suprême seront projetés au-dessus de telles réunions brillantes, car elles ne sont rien d'autre que les Mashriqu'l-Adhkár, les points d'aurore de la mention de Dieu, qui doivent être établis dans chaque hameau et ville, comme l'a ordonné la Plume la plus exaltée... Ces réunions spirituelles doivent être célébrées avec la plus grande pureté et dévouement, afin que du lieu même, ainsi que de la terre et de l'air qui l'entourent, on puisse respirer les souffles parfumés du Saint-Esprit."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Ta lettre est bien arrivée. Tu as écrit au sujet de la réunion du dimanche, qui a été organisée avec le plus grand amour. Sans aucun doute vous devez persévérer à la tenir, et les jours de la réunion chanter, de tels hymnes et mélodies en glorifiant et louant Bahá'u'lláh afin que vous suscitiez une effervescence dans cette ville - afin que chacun puisse entendre l'appel de Dieu et puisse acquérir un nouvel esprit à travers le zéphyr qui rafraîchit l'âme et vient du jardin de roses du covenant."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"S'il est possible que dans chaque ville, lorsque l'occasion se présente, quelques personnes éclairées organisent des réunions pour présenter les preuves et les arguments de Dieu, ceci aidera énormément à élargir la conscience des hommes, si toutefois la conversation reste sur ce même sujet."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Nous avons écrit au sujet des réunions amicales et combien les amis s'y sentent en paix et joyeux ! Bien sûr c'est ainsi, car là où les êtres spirituels s'assemblent, Bahá'u'lláh règne de toute sa beauté. Ainsi, c'est certain que de telles réunions apportent une joie et une paix illimitées.
Aujourd'hui, il incombe à tous de renoncer à mentionner tout autre chose que Lui et de ne tenir compte de rien d'autre.
Que leurs paroles et leur état d'âme se résument à ceci : Garde toutes mes paroles de prière et de louange limitées à un refrain; fais que toute ma vie soit consacrée à te servir. C'est-à-dire qu'ils concentrent toutes leurs pensées, toutes leurs paroles à enseigner la cause de Dieu, à propager la foi de Dieu, à inspirer chacun à acquérir les caractéristiques des attributs de Dieu ; aimer l'humanité, être pur et saint en toutes choses, sans taches dans leur vie publique et privée, être honnête et détaché, fervent et enflammé. Nous devons tout oublier excepté la souvenance de Dieu, nous devons tout exclure sauf sa louange.
Aujourd'hui, le monde sautera et dansera de joie en entendant cette mélodie du Concours suprême : "Gloire à mon Seigneur le tout glorieux ! Mais sachez ceci : seul le chant de Dieu peut remuer le monde et du seul jardin de Dieu le chant du rossignol de vérité peut séduire le cœur. D'où vient ce chanteur qui parle au nom du Bien-aimé ?"
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"En vérité, 'Abdu'l-Bahá respire le parfum de l'amour de Dieu de toutes les réunions qui répandent leur rayonnement à travers le monde où la parole de Dieu est prononcée et les preuves et les arguments sont présentés, où les amis racontent les tribulations d''Abdu'l-Bahá qu'ont complotées les esprits malsains et ceux qui ont violé le Covenant de Dieu.
O servante du Seigneur ne prononce aucune parole concernant la politique, que ta tâche se rapporte à la vie de l'âme, car en vérité ceci conduit l'homme à la joie dans le monde de Dieu. A moins que tu n'en dises que du bien, ne mentionne pas les rois de la terre et les gouvernements du monde. Garde plutôt tes paroles pour propager les bienheureuses nouvelles du royaume de Dieu et pour démontrer l'influence de la parole de Dieu et la sainteté de la cause de Dieu. Parle de la joie constante et des délices spirituels, des qualités divines et de la manière dont le Soleil de Vérité s'est levé au-dessus des horizons terrestres, parle de l'Esprit de vie qui souffle dans le corps terrestre."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée d un croyant.)

"Soyez assuré que les souffles du Saint-Esprit délieront votre langue. Parlez donc, parlez sans détour, avec beaucoup de courage, à chaque rencontre. Avant de commencer votre allocution, tournez-vous d'abord vers Bahá'u'lláh et demandez les confirmations du Saint-Esprit, après cela ouvrez la bouche et dites ce que votre cœur vous suggère, ceci cependant avec un courage, une conviction et une dignité extrêmes.
C'est mon espoir que de jour en jour vos réunions progresseront et prospéreront et que ceux qui sont à la recherche de la vérité prêteront l'oreille aux arguments raisonnés et aux preuves décisives. A chaque réunion, je suis avec vous cœur et âme, soyez-en assurés.
Célébrez les fêtes des dix-neuf jours avec la plus grande dignité."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Lors de ces réunions, aucun autre sujet de conversation ne doit être abordé, les personnes présentes doivent plutôt s'en tenir à la lecture et ta récitation des paroles sacrées et à la discussion des sujets concernant la cause de Dieu, en exposant par exemple les preuves et les arguments décisifs du Plus-Aimé de l'humanité. Ceux qui se présentent à ces réunions doivent avant tout porter des vêtements sans taches, tourner leur visage vers le royaume d''Abhá et ensuite y entrer avec humilité et soumission. Pendant la lecture des Ecrits, ils doivent garder le plus grand silence. S'il y a quelqu'un qui désire parler, il devrait le faire en toute humilité, avec exactitude et éloquence. Louange et salutations vous soient données."
(Tablette d''Abdu'l-Bahá récemment traduite et adressée à un croyant.)

"Le but de toutes les réunions doit être l'enseignement de la cause de Dieu et la propagation du message ; et aussi de permettre aux âmes d'entrer dans le royaume de Bahá'u'lláh. Regardez-moi, toutes mes pensées sont centrées sur la proclamation du royaume.
J'ai une lampe dans la main et je cherche, à travers les pays et les mers, les âmes qui peuvent devenir des hérauts de la cause. Jour et nuit, je me livre à ce travail. Toutes autres délibérations lors des réunions sont vaines et stériles. Transmettez le message ! Attirez les cœurs ! Semez les graines ! Enseignez la cause à ceux qui ne la connaissent pas.
J'assiste à toutes les réunions, j'entre dans toutes les églises afin que la cause puisse être propagée. Lorsque nous nous trouvons devant la tâche la plus importante, nous devons sacrifier celle qui est importante. Si les réunions ou les Assemblées spirituelles s'occupent d'autre chose, le temps est dépensé en futilités. Toutes les délibérations, les consultations, les conversations et tous les discours doivent être focalisés sur ceci : "Enseignez la cause ! Enseignez ! Enseignez ! Transmettez le message ! Eveillez les âmes !"
Maintenant c'est le moment d'établir la fondation, nous devons maintenant ramasser des briques, des pierres, du bois, du fer et autres matériaux de construction ! Ce n'est pas encore le temps de la décoration. Nous devons lutter, jour et nuit, nous devons penser et travailler. Que puis-je dire qui soit efficace ? Que puis-je faire pour qu'il y ait des résultats ? Que puis-je écrire qui soit fructueux ?
Rien d'autre ne sera utile aujourd'hui. Les intérêts d'une telle cause glorieuse ne peuvent progresser sans une totale attention. Tant que nous portons ce fardeau, nous ne pouvons en porter un autre !"
(Bahá'í Scriptures, p. 502.)

"Parmi les autres choses, il y a l'organisation des réunions d'enseignement. Là, les âmes bénies les plus expérimentées d'entre les croyants peuvent assembler les jeunes bien-aimés de Dieu en écoles d'instruction et leur enseigner toutes les preuves divines et arguments irréfutables, leur expliquer et éclaircir l'histoire de la cause, interpréter aussi les prophéties et les preuves qui se trouvent dans les livres et épîtres divins concernant la manifestation du Promis, afin que les jeunes puissent atteindre une parfaite connaissance de tous ces sujets."
(Bahá'í Scriptures, p. 543.)

"Comme cette réunion est agréable et cela vaut la peine de rendre grâce, car une pareille réunion est incomparable. Chaque réunion est motivée par un intérêt matériel, soit par des motifs politiques ou des intérêts commerciaux, soit pour la dissémination ou l'exécution de quelque ordre ou système, mais notre réunion n'a pas d'autre but que celui du royaume de Dieu. De ce fait, elle est unique et incomparable. Les cœurs se sont tournés vers Dieu, les esprits sont exaltés par les bonnes nouvelles divines, leurs regards sont fixés sur Dieu. Peut-on imaginer réunion meilleure que celle-ci ?
Une telle assemblée est fondamentalement très importante. Mais nous devons nous lever à cette fin, pour accomplir nos devoirs, car c'est une assemblée dont le regard est dirigé vers le royaume de Dieu. Donc, chaque participant doit se comporter avec beaucoup d'amour et d'amitié d'humilité et de soumission extrême, et rester extrêmement attentif envers le royaume de Dieu; que Votre réunion puisse être un exemple des réunions dans le royaume suprême."
(Star of the West, Vol IV, n°13, p. 1.)

"Tu as écrit au sujet des réunions et des lieux de rencontre des croyants en Dieu. De telles assemblées et réunions aideront beaucoup à promouvoir la parole et tous ceux qui y assistent, qu'ils soient amis ou non, seront touchés. Mais lorsque les amis veulent entrer dans ces réunions, ils doivent libérer leur cœur de toute autre pensée, demander l'inépuisable confirmation divine et entrer dans la réunion avec la plus grande dévotion et humilité. Qu'ils n'y introduisent pas d'autres sujets que la mention du vrai Dieu, ils ne doivent pas non plus troubler cette assemblée miséricordieuse, en y introduisant des questions étrangères et complexes, ils doivent soit communier avec Dieu, le supplier et le prier ou bien lire des tablettes ou donner des conseils et exhortations."
(Star of the West, Vol. II, n0 6, p. 5.)

"Vous avez écrit au sujet des réunions spirituelles. La base des réunions spirituelles doit être l'enseignement et la diffusion de la cause de Dieu. Lors de ces réunions, les croyants et les servantes du Miséricordieux doivent proclamer les preuves et les arguments, et expliquer les signes de l'apparition de la Beauté d''Abhá, que ma vie soit sacrifiée, pour ses bien-aimés. De plus, ils peuvent lire des tablettes et des prières, et à la fin des réunions, s'ils le désirent, chanter en implorant avec la plus grande humilité. Mais le principe fondamental de l'établissement des réunions spirituelles est l'enseignement et la propagation de la Vérité afin que toutes les âmes qui sont présentes puissent être au courant des signes et des preuves divines."
(Star of the West, Vol. II, n° 6, p. 5.)

"Les croyants en Dieu doivent s'assembler et s'unir avec beaucoup d'amour, de joie et d'esprit. Lors de la réunion, ils doivent se conduire avec la plus grande dignité et considération, chanter des versets divins prendre connaissance d'articles instructifs, lire les tablettes d''Abdu'l-Bahá, s'encourager les uns les autres, s'inspirer d'amour pour toute la race humaine, invoquer Dieu avec la joie et l'esprit le plus parfait, lire les versets de glorification et de louange du Seigneur qui subsiste par Lui-même et prononcer des discours éloquents."
(Star of the West, Vol. II, n° 6, p. 6.)


III. - Extraits des écrits de Shoghi Effendi et des lettres écrites en son nom

"Ils doivent s'engager à organiser des réunions régulières pour les amis, les fêtes et les anniversaires, ainsi que des rassemblements spéciaux dans le but de servir et de promouvoir les intérêts sociaux, intellectuels et spirituels de leurs semblables."
(Lettre de Shoghi Effendi aux Bahá'ís d'Amérique, de la Grande-Bretagne, d'Allemagne, de France, de Suisse, d'Italie, du Japon, d'Australie, datée du 12 mars 1923, Bahá'í administration, p. 38.)

"Concernant votre question, Shoghi Effendi, comme il l'a déjà dit, pense qu'il est tout-à-fait approprié pour quelques-uns des amis de prononcer des discours, mais ceux-ci doivent avoir un rapport direct avec les enseignements de Bahá'u'lláh et de notre Maître bien-aimé. Il n'est pas absolument nécessaire que dans toutes les réunions on lise seulement les écrits et les paroles de Bahá'u'lláh et du Maître, mais lorsque vous donnez des conférences et des causeries, ils doivent directement ou indirectement porter sur la foi."
(Extrait d'une lettre écrite au nom de Shoghi Effendi, datée du 10 février 1926.)

"Concernant votre question sur l'opportunité d'avoir des réunions bahá'íes en même temps que des réunions d'église : Le Gardien conseille aux amis d'éviter de telles coïncidences, autrement les fidèles de ces églises pourraient se sentir offensés ce qui conduirait à des événements et malentendus inutiles et même nocifs qui pourraient léser le cause et affecter son prestige aux yeux du public. Les amis, en toutes circonstances, doivent être attentifs à ne pas susciter inutilement les sentiments d'antagonismes religieux."
(Extrait d'une lettre écrite au nom de Shoghi Effendi, datée du 5 septembre 1936, citée dans Bahá'í News, n° 111, octobre 1937, p. 1.)

"Puisque vous avez trouvé dans les enseignements bahá'ís la réalisation de vos aspirations les plus élevées et les idéaux les plus chers à votre cœur, maintenant votre devoir primordial est de n'épargner aucun effort pour les étudier et les diffuser.
A cette fin, le Gardien vous conseillerait, en plus des études que vous faites sur les Ecrits, de fréquenter les Bahá'ís et de prendre part aux diverses activités de votre localité afin que vous obteniez non seulement une connaissance théorique de la cause, mais aussi que vous vous développiez pour devenir un membre affectueux, actif et compétent de la communauté."
(Extrait d'une lettre écrite au nom de Shoghi Effendi, datée du 25 novembre 1938 et adressée à un croyant.)

"Dans certaines villes, les Bahá'ís ont des réunions de prières pour ceux qui désirent se réunir et prier. Puisque dans les écrits bahá'ís nous avons de si merveilleuses prières et méditations, la lecture de celles-ci avec les amis qui s'y intéressent et désirent ardemment de telles réunions est souvent un moyen de les attirer vers la foi. Peut-être pourriez-vous commencer une telle activité dans votre ville."
(Extrait d'une lettre écrite au nom de Shoghi Effendi, datée du 4 février 1956 et adressée à un croyant.)

"Nous devrions essayer de ne pas introduire un ensemble de procédés fixes dans nos méthodes d'enseignement. Cependant, si cette sorte de méditation en groupe apporte l'unité et une compréhension plus profonde des enseignants, il ne voit aucun inconvénient à l'employeur au moins au début d'une classe d'enseignement, pourvu que les participants la désirent, l'aiment et comprennent bien qu'elle n'a rien à voir avec les enseignements de la foi, mais que c'est une méthode qui est parfois utile."
(Extrait d'une lettre écrite au nom de Shoghi Effendi, datée du 30 juillet 1956 et adressée à un croyant.)


Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN