Read: 1963 - Ridvan 120


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Londres, 7 mai 1963 / Ridván 120.

Amis bien aimés.

Les merveilleux événements qui ont eu lieu pendant et après les douze jours de Ridván prouvent la grandeur de la cause de Dieu, comblent d'allégresse le coeur de chaque bahá'í et le rendent débordant de gratitude.

C'est pour obéir aux ordres du Seigneur des Armées lui-même que les représentants élus des 56 communautés du monde bahá'í, nationales ou régionales, ont été appelés à élire les membres de la Maison Universelle de Justice à l'ombre de la sainte Montagne de Dieu et dans la maison du Centre de l'Alliance. C'est le signe de Dieu sur terre, l'aurore de la direction divine, le Gardien de la cause de Dieu qui réunit plus de six mille bahá'ís de tous les coins de la terre pour célébrer à Londres, le plus grand jubilé.

La première de ces circonstances historiques fut marquée par des événements d'une importance spirituelle et administrative extrême, au centre mondial de la Foi. Les visites quotidiennes de groupes importants de fidèles, d'origines différentes aux tombeaux sacrés des villes saintes, le déroulement de la première Convention Internationale bahá'íe et l'accomplissement victorieux de ses tâches essentielles, la célébration de la fête de Ridván par quelques trois cents croyants dans l'enceinte du Haram-i-Aqdas en compagnie des Mains de la cause de Dieu, sont des événements d'un caractère unique et d'une portée incalculable dans l'histoire de notre Foi bien-aimée.

La célébration du plus Grand Jubilé sera décrite par ailleurs. Qu'il nous suffise de dire ici que ce rassemblement de bahá'ís, le plus grand jamais formé en un même lieu, était pénétré d'un esprit de félicité tel que seul le Royaume d'Abhá peut en dispenser. L'exposé des progrès de la Cause, la présentation des croyants de races, de contrées nouvelles, entrés dans la Foi pendant la Croisade de Dix ans du bien-aimé Gardien, celle des Chevaliers de Bahá'u'lláh, ces âmes vaillantes qui portèrent l'étendard de Bahá'u'lláh dans les régions souvent inhospitalières encore fermées à la Foi ; les chants de la mélodie " Alláh'u'Abhá " qui éclataient spontanément, les rassemblements impromptus, les incessantes salutations des soldats de Bahá'u'lláh ne se connaissant que de nom et par leurs services, les réunions de jeunes, la publicité sans précédent de la presse, de la radio et de la télévision, le courant quotidien de visiteurs vers le lieu de repos du bien-aimé Gardien, les visages radieux et la conscience accrue de cette réelle et véritable fraternité de la race humaine dans le Royaume du Père Eternel, tels sont les faits saillants qui marquent cet événement suprême, couronnement victorieux de la vie laborieuse de Shoghi Effendi.

La Maison Universelle de Justice tient à renouveler aujourd'hui l'hommage qu'elle a rendu aux Mains de la Cause de Dieu lors du congrès mondial, à ces âmes précieuses qui, au nom de Shoghi Effendi, ont mené la Cause à la victoire sans aucun dommage. Nous voulons également rappeler le travail dévoué des membres auxiliaires aussi bien que les services des Chevaliers de Bahá'u'lláh, de l'armée des pionniers et des Assemblées Spirituelles Nationales et régionales et les services, prières et sacrifices que firent partout les croyants, tout cet ensemble ayant attiré de telles bontés et de telles faveurs de la part de Bahá'u'lláh.

La Maison Universelle de Justice a pu, au cours de sessions en Terre sainte et à Londres, commencer son travail et prendre des dispositions en vue de l'installation de cette institution à Haïfa. Elle n'a pas d'officiers et désormais, ses communications au monde bahá'í seront signées : Universal House of Justice, à l'aide d'un cachet en relief.
La cause de Dieu, lancée sur l'océan du Plan divin d"Abdu'l-Bahá, s'est répandue dans le monde sous la direction magnifique de son bien-aimé Gardien, et elle a acquis un élan qui doit maintenant la pousser vers l'étape suivante de sa mission rédemptrice mondiale, seconde époque du Plan divin.

En consultation étroite avec les Mains de la Cause, la Maison Universelle de Justice est en train d'examiner le champ immense des activités et des progrès de la Cause bahá'íe, dans le but de préparer un plan détaillé d'expansion pour toute la Communauté bahá'íe, plan à mettre en route à Ridván 1964.

Mais il y a quelques objectifs qui doivent être atteints tout de suite.

Consolider les buts et les communautés nouvelles du monde bahá'í est un devoir urgent et immédiat pour les 56 Assemblées spirituelles nationales, et une préparation essentielle pour lancer de nouveaux plans. Il faut maintenir les pionniers à leurs postes et renforcer toutes les Assemblées locales, en stabilisant fermement la vie de la communauté bahá'íe et en faisant un programme effectif d'enseignement.

Ces Assemblées Spirituelles Nationales dont la base ne comporte qu'un petit nombre d'Assemblées Spirituelles Locales doivent faire de grands efforts pour augmenter à coup sûr ce nombre à Ridván 1964. Les pionniers prêts à se rendre dans les zones à consolider ainsi que ceux qui désirent ouvrir de nouveaux territoires doivent faire leurs propositions à leurs Assemblées Spirituelles Nationales.

Le vaste travail d'enseignement doit être étendu, non seulement aux régions où commencent la conversion en masse, mais partout. Loin de s'amoindrir, la vigueur extrême atteinte en fin de Croisade mondiale par un enseignement diligent doit maintenant s'accroître à mesure que, de tous côtés, les amis recueillent les immenses pouvoirs spirituels libérés à l'occasion de la célébration du Plus Grand Jubilé et de la naissance de la Maison Universelle de Justice.

La Croisade de Dix ans a vu l'achèvement de la structure du Temple-Mère d'Europe. Il incombe maintenant de terminer sans attendre la décoration intérieure, d'entreprendre les installations nécessaires, de construire les chemins d'accès, d'aménager les terrains alentour et de bâtir la maison du gardien. Ces travaux reviendraient à 210 000 dollars au moins et beaucoup plus cher si on les retarde.

La Maison Universelle de Justice lance un appel à toutes les Assemblées Spirituelles Nationales, leur demandant d'allouer un budget substantiel en vue de l'achèvement immédiat de cette entreprise.

Le plan qui sera lancé au prochain Ridván et dont le détail sera donné au cours de l'année, comportera des projets de ce genre : agrandissement et embellissement des dotations au Centre Mondial, collation des Ecrits de Bahá'u'lláh, d"Abdu'l-Bahá et de Shoghi Effendi, renforcement des liens unissant le monde bahá'í aux Nations Unies, formation de beaucoup d'autres Assemblées Spirituelles Nationales, tant par la division des Assemblées régionales actuelles que par le développement de nouvelles communautés bahá'íes, cela conjointement à l'achat de Hazíratu'l-Quds nationaux, de propriétés nationales et d'emplacements pour les temples, à l'ouverture de nouveaux pays à la Foi ainsi qu'à l'élaboration de plans détaillés pour les Assemblées Spirituelles Nationales comprenant dans quelques régions la consolidation des buts, dans d'autres la multiplication d'écoles et d'instituts bahá'ís, dans d'autres encore un enrichissement notable de la littérature bahá'íe et, dans toutes les régions, un immense accroissement du nombre des bahá'ís ainsi que l'organisation de conférences intercontinentales et océaniques.

L'expansion et le développement de la Foi vont dépendre de l'état des finances bahá'íes. La Maison Universelle de Justice attire l'attention de chacun des croyants sur cette question vitale et urgente et elle demande aux Assemblées Spirituelles Nationales de porter une attention spéciale au principe de la participation universelle, afin que chaque fidèle de Bahá'u'lláh en particulier puisse offrir son obole, grande ou petite, et s'associer par-là au travail de la Cause n'importe où.

Nous espérons qu'un afflux continuel de contributions au fonds international permettra de constituer des réserves suffisantes pour lancer le nouveau plan en 1964.

Amis bien-aimés, chevauchant sur la crête d'une grande vague de victoires suscitée pour nous par notre bien-aimé Gardien, nous entrons dans la seconde époque du Plan divin, Plan béni au-delà de toute comparaison. La cause de Dieu est désormais fermement enracinée dans le monde. En avant donc, confiants dans le pouvoir et la protection du Seigneur des Armées qui, par-delà des tempêtes, les épreuves, le dur labeur et la félicité, se servira de ses fidèles dévoués pour apporter à une humanité désespérée les eaux vivifiantes de sa sublime Révélation.

LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE.

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN