Read: 1972 - Ridvan 129


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre Mondial Bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 129 / 1972


Aux Bahá'ís du Monde

Amis chèrement aimés,

L'inauguration de la dernière année du Plan de Neuf Ans voit la Communauté mondiale bahá'íe tendre vers une victoire écrasante. C'est le cœur plein de gratitude que nous constatons les confirmations continuelles qui ont assisté ses efforts et les Divins bienfaits qui n'ont jamais cessé de pleuvoir sur cet ordre mondial embryonnaire béni et en constante évolution.

Le Mashriqu'l-Adhkár de Panama, le Temple-Mère de l'Amérique Latine, sera consacré ce Ridván. Trois Bien-Aimées Mains de la Cause, Amatu'l-Bahá Rúhíyyih Khánum, représentant la Maison Universelle de Justice, Ugo Giachery et Dhikru'lláh Khádem assisteront à cette cérémonie historique. Le concept plein d'imagination et imposant de l'architecte, Peter Tillotson, a merveilleusement été réalisé et nous transmettons à l'Assemblée Spirituelle Nationale de Panama, de la part de tout le monde bahá'í, des félicitations sincères pour leur réalisation.

Bien que la dissolution de l'Assemblée Spirituelle Nationale d'Irak ait, malheureusement, résulté de la persécution de la Foi dans ce pays, les treize nouvelles Assemblées Spirituelles Nationales qui seront formées ce Ridván, porteront à 113 le nombre total de ces piliers de la Maison Universelle de Justice.

Les buts demandant l'acquisition de propriétés et la création d'Instituts sont bien en main et, dans les pays où les circonstances légales le permettent, l'incorporation des Assemblées et la reconnaissance du mariage bahá'í et des jours fériés font de grands progrès.

Ce sont les buts d'enseignement qui doivent fixer toute notre attention et notre effort. Bien que plus de 260 territoires aient réalisé les buts qui leur avaient été attribués, c'est-à-dire d'avoir des localités où résident des bahá'ís et dans certains cas les aient dépassés, permettant ainsi à la communauté mondiale bahá'íe de se réjouir pour avoir excédé, sur une échelle mondiale, le nombre total des localités envisagées dans le plan, il y a toujours 60 territoires où ce but est encore à gagner et où son obtention doit recevoir une priorité absolue entre maintenant et Ridván 1973. Il est vraisemblable qu'un grand nombre de nouvelles Assemblées Spirituelles Locales, sera établi à Ridván et dès que la position de ces buts sera assurée, une liste détaillée, de tous les territoires de par le monde qui n'ont pas encore conquis leurs buts, c'est-à-dire d'avoir des localités et des Assemblées Spirituelles Locales, sera envoyée à chaque Assemblée Spirituelle Nationale pour communication urgente aux amis.

Il est à espérer que pendant cette dernière année du Plan, le principe de collaboration entre les Assemblées Spirituelles Nationales, sera étendu au-delà des tâches particulières données dans le Plan de Neuf Ans. Ces communautés qui ont déjà réalisé leurs buts, où qui sont en vue de les obtenir, devraient considérer l'image du monde telle qu'elle est révélée dans la liste mentionnée plus haut et faire tout ce qu'elles peuvent, sans compromettre leur propre succès, pour aider leurs communautés sœurs avec des pionniers et des enseignants itinérants ou par n'importe quel autre moyen possible. Un tel procédé consolidera grandement l'unité et la fraternité de la communauté mondiale bahá'íe.

En attendant, nous appelons tous les croyants de part le monde à pleinement considérer leurs moyens personnels et à se lever pendant qu'il est encore temps, pour remplir les buts internationaux du Plan pour avoir des pionniers. Il reste toujours 267 postes de pionniers à remplir - 75 en Afrique, 57 aux Amériques, 40 en Asie, 30 en Australasie et 65 en Europe.

Les progrès extraordinaires réalisés depuis ce Ridván de 1964, lorsque débuta le Plan de Neuf Ans, continuant sur une échelle mondiale le processus d'enseignement organisé et prémédité et qui fut institué par notre bien-aimé Gardien lorsqu'il lança la Croisade de Dix ans, imposa à notre intention les nouvelles exigences de cet ordre mondial en perpétuelle augmentation, aussi bien pour sa propre vie organique que par rapport à la société mondiale qui se désintègre et dans laquelle il est inséré. La divergence entre les usages du monde et de la Cause de Dieu s'élargit encore. Pourtant les deux doivent s'assembler. La Communauté Bahá'íe doit démontrer d'une façon toujours plus concrète sa capacité de racheter le désordre, le manque de cohésion, la complaisance, l'impiété de la société moderne ; les lois, les obligations religieuses, l'observation de la vie bahá'íe, les principes moraux bahá'ís et les modèles de dignité, de décence et de respect doivent être profondément inculqués dans la conscience bahá'íe et continuellement informer et caractériser cette communauté. Un tel processus demandera un grand développement dans la maturité et l'efficacité des Assemblées Spirituelles Locales. Les desseins et les standards de la Cause doivent être de plus en plus compris et courageusement soutenus. L'influence des Corps Continentaux des Conseillers et le travail de leurs Membres Auxiliaires doivent se développer et s'étendre sur la structure entière de la communauté bahá'íe. Un large programme méthodique pour la production de littérature bahá'íe doit être promu

Cependant, notre tâche immédiate et inéluctable, est d'assurer que chaque but accessible du Plan de Neuf Ans soit accompli. Ceci doit être fait à tous prix. Aucun sacrifice, aucun ajournement des plans les plus chers ne doit être rejeté de façon à décharger cette tâche des " plus importantes " de toutes les nombreuses tâches " importantes " qui nous font face. Qui peut douter que le dernier effort suprême sera couronné de succès ? Actuellement, Fidji, la communauté nationale qui a remporté les lauriers pour avoir la première accompli chaque tâche qui lui était attribuée, mène le cortège des communautés pleines de joie et victorieuses de l'Armée de Lumière. Nous pouvons bien imiter la jeunesse bahá'íe, dont l'émerveillement récent dans le champ de la proclamation et de 1'enseignement est l'un des mouvements les plus encourageants et les plus significatifs de la Foi, et qui par des prières prolongées, précédentes et continuelles, déchaîne les portes des cieux pour qu'elles la soutiennent dans ses entreprises. Nous avons tous la possibilité d'en appeler à Bahá'u'lláh pour Son aide divine et toute puissante, et Il nous aidera sûrement. Car Il est Celui qui entend les prières et Qui y répond.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN