Read: 1982 - Ridvan 139


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre mondial bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 139 / 1982


Aux Bahá'ís du monde

Amis chèrement aimés,

L'année qui s'achève a été marquée par des triomphes d'une portée inappréciable pour l'épanouissement de la cause de Dieu, dont beaucoup découlèrent directement de l'héroïsme persévérant manifesté par nos chers amis persans face à la persécution perpétrée à leur égard. Le fait de cette évolution offre ces opportunités en or pour l'enseignement et une nouvelle proclamation qui ne peuvent que conduire, si elles sont saisies avec l'énergie et l'enthousiasme requis, à des conversions sur une plus grande échelle et à un surcroît de prestige.

L'avancement réconfortant des travaux de construction des Mashriqu'l-Adhkár(s) de l'Inde et des Samoa occidentales, 1'inauguration de la deuxième station de radio bahá'íe de l'Amérique latine au Pérou, la création d'un bureau européen de la Communauté Internationale Bahá'íe à Genève, les progrès constants intervenus durant la deuxième phase du Plan de Sept ans, l'expansion encourageante de l'éducation bahá'íe systématique des enfants, l'afflux de fonds, à la fois généreux et empreint de sacrifice de la part de plus en plus d'amis, tout cela atteste des nombreuses confirmations octroyées par Bahá'u'lláh pour récompenser les dévoués efforts que ses bien aimés déploient dans le monde. L'intérêt général accordé à la foi par les médias, qui ouvrirent largement les portes à la proclamation universelle du message divin et la sympathie témoignée envers la foi lors de débats devant les plus hauts conseils de l'humanité, qui furent suivis d'actions prises par des gouvernements souverains et des autorités internationales, sont sans précédent dans l'histoire bahá'íe.

Tout ceci, chers amis, augure bien pour l'année à venir qui est riche en événements bahá'ís. Le cinquantième anniversaire du décès de la Plus Sainte Feuille sera commémoré lors des cinq Conférences internationales et honoré par la publication d'un livre, préparé au centre Mondial, contenant des textes à son sujet et une centaine de ses propres lettres ; l'installation de la Maison Universelle de Justice dans son siège permanent aura lieu ; en novembre, le vingt-cinquième anniversaire du décès de notre Gardien bien-aimé coïncidera avec la date se situant à mi-chemin du Plan de Sept ans et l'année se terminera par la cinquième convention internationale au cours de laquelle les membres des Assemblées Spirituelles nationales du monde viendront à Haïfa pour élire la Maison Universelle de Justice.

Les activités éminentes et inestimables des Mains de la Cause bien-aimées sont une source de fierté et de joie pour le monde bahá'í tout entier. L'engagement de chaque Corps continental des Conseillers d'assumer de plus grandes responsabilités se révèle très réussi et nous adressons nos chaleureux remerciements et exprimons notre admiration au Centre International d'Enseignement et à tous les Conseillers pour la grande contribution qu'ils ont apportée, dans une mesure toujours grandissante, à la stabilité et au développement de l'ordre mondial embryonnaire de Bahá'u'lláh

Quant aux jeunes bahá'ís, légataires des premiers croyants héroïques et s'appuyant à présent sur leurs œuvres, nous faisons appel à eux pour qu'ils redoublent leurs efforts, en ce moment d'intérêt universel pour la Cause de Dieu, afin d'enthousiasmer leurs contemporains par le message divin et de les préparer ainsi pour le jour où ils deviendront des vétérans capables d'assumer n'importe quelle tâche leur incombant. Nous leur offrons ce passage de la plume de Bahá'u'lláh : " Béni est celui qui dans la fleur de sa jeunesse et au printemps de sa vie se lève pour servir la cause du Seigneur du commencement et de la fin, et pare son cœur de son amour. L'apparition de cette grâce est plus grande que la création des cieux et de la terre. Bénis sont le persévérants et heureux les êtres fermes. "

L'effet du soleil levant de la révélation de Bahá'u'lláh s'étend visiblement sur le monde et la communauté bahá'íe elle-même. Des opportunités, longtemps rêvées pour l'enseignement, soutenues par les confirmations divines, mettent maintenant au défi, en nombre toujours plus grand, chaque croyant, chaque Assemblée Spirituelle Nationale et Locale. Les graines en puissance semées par 'Abdu'l-Bahá vont germer dans le cadre de l'ordre divinement ordonné, interprété et fermement établi par le Gardien bien-aimé. L'humanité est presque à genoux, égarée et sans berger, ayant faim et cherchant le pain de la vie. C'est le temps de service ; nous disposons de cette nourriture céleste à offrir. Les peuples sont désillusionnés par des théories politiques, des systèmes et des ordres sociaux déficients ; ils désirent vivement, consciemment ou inconsciemment, l'amour de Dieu et sa rencontre avec lui. Il faut que nous répondions à ce défi croissant par un puissant essor d'enseignement pour transmettre le feu divin que Bahá'u'lláh a allumé dans nos cœurs jusqu'à ce qu'un embrasement enflammant des milliers d'âmes pour son amour témoigne finalement que le jour pour lequel les principaux Luminaires de notre foi ont si ardemment prié s'est enfin levé.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE.


Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN