Read: 1983 - Ridvan 140


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre mondial bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 140 / 1983


Aux bahá'ís du monde

Amis chèrement aimés,

La visible accélération, durant la dernière décade, des deux processus décrits par le Gardien bien-aimé, la désintégration de l'ancien ordre et le progrès et la consolidation du nouvel ordre mondial de Bahá'u'lláh, pourrait être considérée par les futurs historiens comme une des plus remarquables caractéristiques de cette période. Le récent surcroît de cette même accélération est encore plus frappant. De puissantes forces agissent, en même temps à l'intérieur et à l'extérieur de la cause de Dieu, pour amener à son apogée les deux tendances de ce siècle augural. Parmi les nombreuses preuves révélant cette évolution on peut citer, d'une part, la constante progression du désordre, du terrorisme, de la confusion économique, de l'immoralité et du danger croissant de prolifération des armes de destruction et, d'autre part, l'expansion, la consolidation et la rapide émergence mondiales et divinement propulsées de la cause elle-même à une place très en vue dans les affaires du monde - un processus couronné par la merveilleuse efflorescence du mont Carmel, dont le printemps divin est à présent si magnifiquement en bourgeons.

Durant les cinq dernières années, la dialectique historique du triomphe et du désastre a opéré simultanément dans la cause de Dieu. L'Armée de Lumière a subi la perte de six Mains de la Cause et les vagues d'amère persécution, qui ont à nouveau englouti la communauté durement éprouvée en Iran, ayant eu pour résultat la destruction au ras du sol de la maison du Báb, la démolition de la demeure ancestrale de Bahá'u'lláh à Tákur, et le martyre d'un grand nombre d'âmes vaillantes. Néanmoins, ces désastres ont fait surgir de nouvelles énergies dans le cœur des amis, nourri les racines profondes de la cause et produit une grande récolte d'importantes victoires. Les principales parmi celles-ci sont l'achèvement couronné de succès du Plan de Cinq ans ; le lancement du Plan de Sept ans, actuellement dans la dernière année de sa deuxième phase et la proclamation sans précédent de la foi aux chefs d'Etat, parlements et parlementaires, ministres et fonctionnaires des gouvernements, leaders de la pensée et personnalités dans les professions, conduisant à un changement d'attitude de la part des mass-medias, qui nous approchent maintenant de plus en plus pour demander des renseignements au sujet de la cause.

A tous ces événements, il faut ajouter la célébration du cinquantième anniversaire du décès de la Plus Sainte Feuille ; la restauration complète de l'étage supérieur de la maison d' 'Abdu'lláh Páshá et son ouverture, en ce moment même, à ses premiers visiteurs ; l'installation de la Maison Universelle de Justice dans son siège permanent, accomplissant ainsi la grande prophétie contenue dans la Tablette du Carmel ; le progrès constant de la construction du premier Mashriqu'l-Adhkár des îles du Pacifique à Samoa et du temple-mère dans le sous-continent indien à New Delhi.

Parmi les faits remarquables du travail d'enseignement et de consolidation figurent les résultats continus et efficaces de la participation de plus de seize mille croyants de toutes les parties du monde aux cinq Conférences internationales ; les campagnes d'enseignement intensif effectuées avec le concours actif de toutes les couches de la communauté et en utilisant l'enthousiasme et la capacité des jeunes bahá'ís ; l'installation d'une deuxième station de radio en Amérique du Sud ; la formation à nouveau des Assemblées Spirituelles Nationales d'Ouganda et du Népal et l'établissement de neuf nouvelles Assemblées Spirituelles Nationales dont deux seront élues cette année durant le mois de mai, amenant le total de ces Maisons de Justice secondaires à 135.

Mais avant et au-dessus de tout, il y a l'unité d'action démontrée par la communauté mondiale bahá'íe lors de ses efforts en vue de s'adjoindre le soutien du public à l'égard des croyants iraniens chèrement aimés, hautement admirés, cruellement opprimés, s'alliant à l'unité manifestée par un afflux de dons pour remplacer leurs précédentes généreuses contributions, et un élan de dévouement personnel rarement vu à une échelle aussi universelle et très prometteur pour l'avenir.

La maturité croissante d'une communauté religieuse mondiale, que tous ces processus révèlent, est encore prouvée dans la participation, par certaines communautés nationales, à la vie sociale et économique de leur pays, illustrée par la création d'écoles de village, la mise en place de stations de radio, la poursuite de programmes de développement rural et l'application de projets médicaux et agricoles. A ces premières réalisations, il y a lieu d'ajouter les incontestables compétences acquises, à la suite de la crise iranienne, lors des interventions avec les organisations internationales, les gouvernements nationaux et les mass-medias - les éléments mêmes de la société avec laquelle il faut collaborer de plus en plus pour l'avènement de la paix sur terre.

Un très vaste horizon s'ouvre devant nous, illuminé par une manifestation croissante et universelle des potentialités inhérentes à la cause pour mettre en ordre les affaires des hommes. A cette lumière, on peut discerner non seulement nos tâches immédiates mais, plus faiblement, les nouvelles poursuites et entreprises dans lesquelles nous devrons sous peu nous engager. A présent, nous devons réaliser les objectifs du Plan de Sept ans, en accordant une grande attention à ces développement spirituels profonds qui se manifesteront par une plus grande unité parmi les amis et au sein des Assemblées Spirituelles Nationales et Locales fonctionnant " harmonieusement, énergiquement et efficacement " comme le Gardien le désirait.

Nous ne doutons pas que la communauté bahá'íe accomplira toutes ces tâches et ira de l'avant vers de nouvelles réalisations. Les forces libérées par Bahá'u'lláh s'accordent aux nécessités des temps. Nous devons, en conséquence, avoir l'absolue confiance que la nouvelle pulsation de l'énergie vibrant actuellement dans la cause lui conférera le pouvoir de rencontrer les défis à venir pour aider, selon la maturité et les ressources, au développement de la vie sociale et économique des peuples, collaborer aux forces conduisant à l'établissement de l'ordre dans le monde, influencer l'exploitation et l'usage constructif de la technologie moderne, rehausser par tous moyens le prestige et le progrès de la foi et améliorer les conditions de la plupart des hommes.

C'est le moment de se réjouir. Le Soleil de Bahá'u'lláh se lève dans le ciel, éclairant davantage le contraste entre l'obscurité, le désespoir, les frustrations et la confusion du inonde, et le rayonnement, la confiance, la joie et la certitude de ses aimés. Soyez heureux. Voici le Jour de Dieu.

Avec nos sentiments bahá'ís affectueux.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN