Read: 1984 - Ridvan 141


Aux Bahá'ís du monde

Chers amis bien-aimés,


L'émergence hors de l'obscurité qui fut si marquée comme caractéristique de la Cause de Dieu durant les cinq premières années du Plan des Sept Ans, a été suivie par des changements externes aussi bien qu'internes affectant la communauté mondiale Bahá'íe. Extérieurement, les signes d'une cristallisation de l'image publique de la cause - - largement uniformisée, et cependant amicales - - alors qu'au niveau intern une maturité et une confiance croissante sont manifestées par des possibilités administratives accrues, un désire des communautés Bahá'íes de rendre service au vaste corps de l'humanité, et une compréhension plus profonde de l'application des Messages Divins aux problèmes de notre temps. Ces deux aspects de changement doivent être pris en considération alors que nous entrons dans la troisième et dernière phase du Plan des Sept Ans.

Cette fin d'année a été assombrie par la persécution continue des amis d'Iran. Ils ont été forcés à démantelé leur structure administrative, ils ont été harassés, dépossédés, renvoyés de leur travail, rendu sans logis, et à leurs enfant a été refusée l'instruction. Quelques six cent hommes, femmes et enfants sont maintenant en prison, quelques uns sont interdits de contact avec leurs amis et leurs familles, quelques uns ont été sujet à la torture, et tous sont sous la pression d'abjurer leur Foi. Leur fermeté héroïque et exemplaire fut donc le movement générateur portant la Cause hors de l'obscurité, et est la consolation de leurs coeurs que leurs souffrances résultent en des avancements sans précédant de l'enseignement de la proclamation du Message Divin à un monde si désespérément dans le besoin de son pouvoir de guérison. Pour cela, ils embrassent le service final du martyre. Notre obligation est claire. Nous ne pouvons pas les laisser tomber maintenant. Un geste de sacrifice, marquée par l'enseignement et la promotion en avant de la Cause de Dieu, doit suivre chaque nouvel cas de publicité provenant de leur persécution. Que cela soit notre message d'amour et d'union spirituel.

Dans la sphère internationale, les bien-aimées Mains de la Cause, pour qui notre amour sans cesse grandissant ainsi que notre admiration ont, chaque fois que leur santé les en a permis, continué de prendre soin des amis et de les encourager, et de promouvoir l'unité et la marche en avant de l'armée de vie. Le Centre d'Enseignement International, fonctionnant de son siège mondial, a montré un chemin et une direction aimantes et sages aux "Membres Conseillers". Son champ de service s'est immensément étendu par l'allocation de nouvelles responsabilités et en portant à sept le nombre de ses "Conseillers". Les services dévoués des "Conseillers" dans tous les continents, bien supportés par les Membres Auxiliaires, ont joués un rôle inestimable en développant la santé spirituelle et l'intégrité de la communauté au niveau mondial. Afin de développer d'avantage cet organe vital de l'Ordre Administratif, il a été décidé de créer une période de service de cinq ans pour les Membres Auxiliaires, cette période commençant le 26 novembre 1986. Le travail de la communauté Internationale Bahá'íe en relation avec les Nations Unies a apporté une appréciation croissante de nos manières et de nos principes sociaux, et dans quelques cas - - notamment en ce qui concerne les sessions sur les droits de l'homme - - la participation Bahá'íe a été spectaculaire, une fois encore résultant de l'héroïsme de nos amis Persans. Le Bureau de Genève a été consolidé, et du personnel supplémentaire a été engagé pour s'occuper de ses activités en pleine expansion. Malgré de graves problèmes la construction des Maisons d'Adoration de l'Inde et de Samoa a progressé d'une manière satisfaisante, et cette dernière sera dédiée et ouverte aux actes d'adorations publiques entre le 30 Août et le 3 Septembre 1984, période durant laquelle la Maison Universelle de Justice sera représentée par la Main de la Cause Mme Amatu'l-Bahá Rúhíyyih Khanum. Immédiatement après la Convention Internationale à Ridván dernier, deux nouvelles Assemblées Spirituelles Nationales ont été formées - - à St. Lucia et à Dominica. Deux nouvelles stations de radio feront leur émissions inaugurales cette année, précisément Radio Bahá'í de Caracallo en Bolivie, et WLGI, la station de radio Bahá'íe de l'Institue Louis Gregory aux Etats Unis. Les membres Bahá'ís de onze pays, tous dans le tier-monde, et neuf d'entre eux étant dans des communautés des îles, ont atteint ou surpassé le taux de un pour cent de la population.

Durant les dernières mois de la seconde phase du Plan des Sept Ans une réponse généreuse a été faite par les croyants ainsi que par les institutions, à un appel exposant les besoins grandissants du Fond International. Nous sommes confiants que des contributions maintenues et régulières durant la phase finale du Plan permettrons à ses buts et à ses objectifs d'être parfaitement atteints.

L'entrée de la Cause sur la scène internationale est apparente au travers des déclarations publiques dans lesquelles nous avons été caractérisés de "citoyens modèles de "gentils", de "respectueux des lois", de "déchargés de toutes offense ou crime politique"; tous ces caractères bien qu'étant excellents, sont totalement inadéquates pour autant que la réalité de la Foie ainsi que ses buts et raisons en soient concernés. Néanmoins, les gens sont désireux d'entendre au sujet de la Foie et chaque occasion doit être saisie. Des efforts sans cesse plus grand doivent être faits pour informer les dirigeants du monde dans tous les domaines de la vie, de la véritable nature de la Révélation de Bahá'u'lláh comme l'unique espoir pour la pacification et l'unification de notre planète. Parallèlement à un tel programme une poursuite vigoureuse du travail d'enseignement doit être relancée de telle façon à ce que nous puissions être vus comme une communauté en pleine expansion, tandis qu'une observance universelle par les amis, des lois Bahá'íes sur la conduite personnelle affirmera le mode de vie Bahá'í, et fera naître le désire de le partager. Avec tout cela l'image publique de la Foie deviendra graduellement mais sûrement plus proche de son véritable caractère.

Le zèle enthousiaste à travers le monde Bahá'í pour l'exploration de la nouvelle dimension du développement économique et social , réchauffe et réjouit à la fois tous nos espoirs. Cette énergie présente au sein de la communauté, prudemment et sagement dirigée, amènera sans aucun doute une nouvelle ère de consolidation et d'expansion qui, à son tour, attirera une attention plus étendue d'une manière telle que ces deux changements dans la communauté mondiale Bahá'íe deviendront interactifs et mutuellement propulsifs.

Un élément nécessaire majeur dans cette sage et prudente direction est l'obtention de victoires pendant le Plan des Sept Ans, portant une attention particulière sur le développement et le renforcement des Assemblées Locales. De grands efforts doivent être faits pour encourager ces Assemblées à faire leur devoir majeur qui est de se réunir régulièrement, d'organiser des fêtes de 19 jours et d'observer les Jours Saints, de former des classes d'enfants, d'encourager la pratique de prières en famille, d'entreprendre la multiplication de projets d'enseignement, d'administrer le Fond Bahá'i et de constamment encourager et diriger leur communauté dans toutes les activités Bahá'íes. L'égalité de l'homme et de la femme n'est pas, à l'heure actuelle, universellement appliquée. Dans les domaines où l'inégalité traditionnelle frein encore son progrès, nous devons donner l'exemple en pratiquant ces principes Bahá'ís. Les femmes et le filles Bahá'íes doivent être encouragées à prendre part aux activités sociales, spirituelles et administratives de leurs communautés. Les jeunes Bahá'ís qui rendent actuellement un service exemplaire et dévoué au devant de l'armée de vie doivent être soutenus dans la réalisation de leurs propres plans d'enseignement parmi les universitaires, même s'ils se préparent déjà pour un service future.

Maintenant, alors que nous entrons dans les deux dernières années du Plan des Sept Ans, nous nous réjouissons de la venue de neuf Assemblées Spirituelles Nationales supplémentaires; trois en Afrique, trois en Amérique, deux en Asie, une en Europe, portant le nombre total à 143. Cinq autres Assemblées doivent être établies d'ici Ridván 1985. Ce sont celles de Ciskey, du Mali et du Mozambique en Afrique, celles des Iles Cook et des îles de Caroline de l'Ouest en Australie. Ainsi, le Plan se terminera avec un minimum de 148 Assemblées Spirituelles Nationales. D'ici là, des plans doivent être approuvés pour l'achèvement de l'Arc entourant les Jardins du Monument sur le Mont Carmel, comprenant la mise en place et l'étude des trois bâtiments restants à construire autour de l'Arc.

C'est sans aucun doute que le progrès de la cause, à partir de maintenant, sera caractérisé par une relation étroite et sans cesse grandissante avec les agences, les activités, les institutions et les dirigeants du monde Bahá'í. Nous devons acquérir un plus grand prestige aux siège des Nations unies, devenir plus reconnus dans les délibérations des gouvernements, avoir une figure familière pour les media,être un sujet d'intérêt pour les universitaires, et inévitablement faire l'envie des organisations défaillantes. Notre préparation et notre réponse à cette situation doivent être un approfondissement continu de notre Foi, une ferme adhérence à ses principes sur l'abstention à toute participation politique et au refus des préjudices, et par dessus tout, une compréhension croissante de ses vérités et de ses applications fondamentales dans le monde modern.

Ce joignent à ce message de Ridván un appel pour 298 pionniers dans 79 communautés nationales, et des messages spécifiques adressés à chacune des 143 communautés nationales existantes. Ils sont le fruit d'une étude et d'une consultation intensives de la part de la maison Universelle de Justice et du centre International d'Enseignement, et ils stipules les buts devant être réalisés et les objectifs devant être atteints par chaque communauté nationale afin que Ridván 1986 puisse témoigner de l'achèvement en glorieuse victoire de ce Plan hautement significatif. Ce plan aura fait son chemin à travers une période de confusion mondiale sans précédant, témoignant de l'avance irrésistible et du pouvoir social et créatif de la Cause de Dieu, contrastant fortement avec le déclin accélérant du dessein de l'humanité toute entière.

Amis bien-aimés, les bontés et la protection avec lesquelles la Beauté Bénie prend soin d'elles et abrite les organisations naissantes de Son nouvel Ordre Mondiale à travers cette période violente de transition et d'épreuves, instaure une ample certitude de victoires à venir, aussi longtemps que nous suivrons le chemin de Ses conseils. Il récompense nos humbles efforts par des effusions de grâce qui produisent, non seulement l'avancement de la cause, mais aussi certitude et bonheur en nos coeurs, de telle façon à ce que nous puissions de ce fait considérer nos voisins avec des visages radiants et lumineux, confiants que, de nos services, viendra maintenant ce future bienheureux dont nos descendants hériterons, glorifiant Bahá'u'lláh, le Prince de la Paix, le Rédempteur de l'humanité.


Avec nos aimantes salutation Bahá'íes
La Maison Universelle de Justice.

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN