Read: 1985 - Ridvan 142


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre mondial Bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 142 / 1965

Aux bahá'ís du monde

Amis chèrement aimés,

Alors que nous nous engageons dans la dernière année du Plan de Sept ans, l'assurance de la victoire et la conscience croissante de l'ouverture d'une nouvelle étape dans la marche en avant de la Foi suscitent dans le cœur de chaque bahá'í des sentiments de gratitude et de vive espérance. La victoire du Plan est à présent en vue et l'ensemble des réalisations pourrait bien nous étonner tous, lors de son achèvement. Mais la grande caractéristique historique de cette période est l'émergence de la Foi de l'obscurité, promue par l'héroïsme inébranlable de l'illustre communauté bahá'íe, patiente et chèrement aimée dans le pays natal de Bahá'u'lláh et du Báb.

Ce changement dramatique dans l'état de la Foi de Dieu, qui survient à un moment si chaotique de l'histoire du monde alors que les hommes d'Etat, les dirigeants et les gouvernants des institutions humaines sont témoins, avec un surcroît de désespoir, de la faillite et de l'absolue inefficacité de tous leurs efforts pour résister à cette marée de dispersion, nous oblige, nous bahá'ís, à songer à nouveau et à réfléchir profondément à la déclaration du Gardien bien-aimé que " Le principe de l'unité de l'humanité - le pivot autour duquel gravitent tous les enseignements de Bahá'u'lláh - . . . implique, dans la structure de la société actuelle, un changement organique tel que le monde n'en a jamais encore expérimenté de pareil. "

La prise de conscience dans le monde non-bahá'í de la compréhension de plus en plus grande que l'humanité est entrée, en fait, dans une nouvelle étape de son évolution nous offre des occasions sans précédent de montrer que la communauté mondiale bahá'íe est " non seulement le noyau mais également le modèle même " de cette société mondiale que Bahá'u'lláh a pour but d'établir et vers laquelle une humanité harassée, quoiqu'en grande partie inconsciente, tend tous ses efforts.

Le temps est venu pour la communauté bahá'íe de participer davantage à la vie de la société qui l'entoure, sans toutefois soutenir aucun des concepts d'un monde moribond et discordant ni ralentir ses efforts d'enseignement direct, mais plutôt d'étendre, par association, son influence unificatrice en démontrant sa capacité de régler les désaccords par la consultation plutôt que par la confrontation, la violence ou le schisme, et de déclarer sa foi dans le dessein divin de l'humanité.

Les jeunes bahá'ís profitent de la désignation par les Nations Unies de 1985 comme Année de la Jeunesse pour lancer leur propre campagne de coopération active avec les autres groupes de jeunes, tout en partageant avec eux les idéaux bahá'ís et la vision de ce qu'ils envisagent pour le monde. La communauté bahá'íe sera largement représentée lors de 1'événement culminant de la Décade de la Femme décrétée par les Nations Unies au cours de cette année même. L'année 1986 a été nommée l'Année de la Paix et la Foi ne restera pas silencieuse ni obscure à ce sujet. Dès maintenant, la Maison de Justice prépare des plans pour la présentation des concepts bahá'ís sur la paix aux gouvernements et dirigeants du monde et, par le biais de la communauté mondiale bahá'íe, à ses autorités nationales et locales et à tous les éléments d'une société mondiale diversifiée. Mais c'est au niveau des communautés bahá'íes locales que doit avoir lieu la présentation générale de la Foi. C'est là que peut se voir le modèle réel de la vie bahá'íe. C'est là que le pouvoir de Bahá'u'lláh dans l'organisation des affaires des hommes, sur une base d'unité spirituelle, est le plus apparent. Toute Assemblée Spirituelle Locale, qui s'efforce, en son sein, de développer sa maturité et son efficacité et qui encourage sa communauté à accomplir sa destinée, celle d'être une pierre de fondation de l'Ordre mondial de Bahá'u'lláh, peut concourir à susciter une vague croissante d'intérêt vers une reconnaissance éventuelle de la cause de Dieu comme étant le seul espoir pour l'humanité.

La Maison Universelle de Justice se penche à présent avec la plus grande attention sur ces considérations. La mise en œuvre spécifique de ces objectifs constituera une grande part du prochain Plan qui suivra immédiatement l'achèvement du Plan actuel et durera six ans. Par la victoire du Plan de Sept ans, la consolidation de nos communautés locales, et avant tout le renforcement et l'approfondissement de notre compréhension du dessein de la révélation de Bahá'u'lláh, nous nous préparons à jouer notre rôle, qui est de contribuer à la transformation de la vie humaine sur cette planète dont la réalisation devra avoir lieu, avant que nous puissions recevoir les bontés et les bénédictions du véritable royaume de Dieu.

Avec nos sentiments bahá'ís affectueux.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN