Read: 1986 - Croissance et developpement de la communaute mondiale baha'ie


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT DE LA COMMUNAUTE MONDIALE BAHA'IE
Une présentation du Département des Statistiques
Centre mondial bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 143 / 1986

Table des matières :

I. Une présentation du Département des Statistiques
II. L'expansion divinement propulsée de la foi
III. Consolidation de la foi
IV. Emergence de l'obscurité : notre place dans le monde


I. Une présentation du Département des Statistiques

1. Chers amis, en cette occasion mémorable, marquant à la fois la 124ème célébration de Ridván - le "Roi des festivals", l'achèvement du Plan de Sept ans et l'inauguration du Plan de Six ans, le département des Statistiques, à la demande de la Maison Universelle de Justice, est heureux de passer en revue avec vous la croissance et le développement de la communauté mondiale bahá'íe durant les décennies passées, en mettant spécialement l'accent sur les réalisations remarquables du Plan de Sept ans.

2. Cette présentation des statistiques, la première de ce genre faite aux amis réunis aux Conventions nationales dans le monde entier, a été divisée en trois sections. D'abord, nous passerons en revue l'expansion et la croissance de la Foi durant les dernières décennies. Ensuite, nous examinerons la consolidation des institutions et de la vie communautaire bahá'íe. Finalement, nous verrons la communauté bahá'íe dans le cadre de son émergence de l'obscurité, c'est-à-dire par rapport au monde en général.


II. L'expansion divinement propulsée de la foi

3. Un aspect distinctif de l'âge de formation de la Foi, qui commença avec le ministère de Shoghi Effendi, fut l'accélération du processus d'expansion, un processus que la Maison Universelle de Justice a appelé " l'expansion divinement propulsée de la Foi ".

4. Nous commencerons notre exposé par l'expansion dans l'établissement des Assemblées Spirituelles Nationales. La croissance du nombre des Assemblées nationales apparaît bien sur ce graphique qui montre quel était le nombre des Assemblées chaque année à partir de 1923. Pour tous les graphiques sur une analyse continentale, les continents ont été classés par ordre alphabétique en commençant par l'Afrique en bas, en orange, puis les Amériques, en bleu, ensuite l'Asie, en violet, l'Australasie, en vert et finalement l'Europe au-dessus, en rouge. Le même ordre apparaîtra tout au long de la présentation. En 1953, au début de la croisade de Dix ans, 12 Assemblées nationales furent formées. Au cours de cette décennie mémorable, préalablement à l'élection de la Maison Universelle de Justice, il y eut 44 Assemblées de plus formant ainsi un total de 56. Ce nombre augmenta rapidement et, lors d'une autre décennie, à la fin du Plan de Neuf ans, il y avait 114 Assemblées Spirituelles Nationales veillant aux affaires de leurs communautés. A Ridván 1979, le nombre des Assemblées nationales atteignit 125. Depuis lors, 23 autres Assemblées furent formées, dépassant le but assigné pour ce Plan, soit au total 148 : 43 en Afrique, 41 dans les Amériques, 26 en Asie, 17 en Australasie et 21 en Europe.

5. Cette carte préparée sur ordinateur montre la distribution des 12 Assemblées nationales en 1953. Pour les Assemblées régionales, le pays du siège de l'Assemblée est en couleur. Les pays de la région médiane de l'océan Pacifique ont été groupés par juridiction.

6. En 1963, il y avait 56 ASNs et, ainsi que vous le voyez, cette institution de la Cause était fermement établie dans l'hémisphère occidental et en Europe, et il y avait plusieurs autres ASNs situées dans différentes parties du monde.

7. En 1973, soit juste une décennie plus tard, la Foi avait pénétré d'une manière suffisante dans les pays en voie de développement en Afrique, en Asie et dans le Pacifique pour permettre l'élection de plusieurs nouvelles Assemblées nationales dans ces régions.

8. Cette carte montre la répartition des 148 Assemblées Spirituelles Nationales existant actuellement. Les régions où il n'y pas d'Assemblées nationales sont principalement certains pays islamiques de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, ainsi que les pays communistes de l'Europe de l'Est, les Républiques de l'Union soviétique et la Chine.

9. Ce graphique illustre la croissance du nombre des localités pour chaque continent depuis 1953, selon la même division des 5 continents. L'expansion s'est immensément accrue durant la croisade de Dix ans et, à la fin de celle-ci, le nombre des localités où il y avait des bahá'ís s'élevait à 14000. Ce processus fut encore accéléré durant le Plan de Neuf ans et en 1973 il y avait des bahá'ís dans 69000 localités. Pendant le Plan de Cinq ans, il y eut 39000 autres localités et le processus continua. Il y a à présent des bahá'ís dans 119400 localités : 36000 en Afrique, 26000 dans les Amériques, 51800 en Asie, 2800 en Australasie et 2800 en Europe.

10. Nous comprendrons mieux en voyant une analyse représentant les Assemblées Spirituelles Locales, les groupes et les centres isolés. Ici, les assemblées locales sont en vert, les groupes en brun et les centres isolés en orange. 26% des localités bahá'íes, c'est-à-dire 31100 ont une assemblée locale, tandis que 20600 sont répertoriées comme des groupes ayant au moins 9 croyants adultes prêts à la formation d'une assemblée. Plus de 32500 autres localités sont des groupes ayant moins de 9 adultes et le reste, soit 35200 sont des centres isolés, atteignant le total de 119400.

11. Cette incidence notable de la croissance est également apparente par l'illustration du nombre des Assemblées Spirituelles Locales dans le graphique montrant le nombre des assemblées locales depuis 1953 pour chacun des 5 continents. Au cours de la croisade de Dix ans, le nombre des assemblées augmenta de 600 à 4400. Leur nombre atteignit 16000 au cours d'une autre décennie à la fin du Plan de Neuf ans. Depuis lors, ce chiffre a presque doublé pour atteindre actuellement 31100. A présent, il y a 6400 ASLs en Afrique, 6200 dans les Amériques, 17040 en Asie, 800 en Australasie et 660 en Europe. Incidemment, ces chiffres reflètent une augmentation de plus de 7000 ASLs durant le Plan de Sept ans.

12. Ce graphique illustre le pourcentage estimatif des croyants résidant dans une communauté ayant une Assemblée Spirituelle Locale. Dans le monde entier, on estime que 67% de tous les croyants résident dans ces communautés. Pour les continents de l'Afrique, des Amériques et de l'Asie, le pourcentage est même plus élevé.

13. A partir de ce diagramme, on peut voir un taux de croissance en quelque sorte plus soutenu dans le nombre des adhérents de la Foi de Bahá'u'lláh au cours des 2 dernières décennies. En se basant sur les statistiques transmises par les Assemblées Spirituelles Nationales - où sont inclus les croyants dont les adresses sont inconnues et des chiffres approximatifs pour les jeunes et les enfants des régions où l'on n'est pas en mesure d'avoir un recensement bahá'í le département des Statistiques estime qu'il y a à l'heure actuelle près de 950000 croyants en Afrique, 850000 dans les Amériques, 2773000 en Asie, 85000 en Australasie et 22000 en Europe, soit un total de 4680000. Cela représente une augmentation de plus d'un million pendant le Plan de Sept ans.

14. En revoyant les différentes étapes de l'expansion de la Foi, nous devons nous rappeler que la formidable croissance que nous observons résulte en grande partie du travail d'enseignement. Ce graphique indique l'augmentation du nombre des communautés qui ont systématiquement organisé des activités locales d'enseignement au cours du Plan de Sept ans. Notez que les 5100 communautés actuelles représentent une augmentation de presque 8 fois leur nombre.

15. Dans le même esprit, le nombre des communautés bahá'íes ayant adopté des buts d'enseignement ou des activités en dehors de leur juridiction a été multiplié par 6 fois depuis Ridván 1979, si bien qu'actuellement plus de 4000 communautés ont adopté des buts d'enseignement.

16. Sur cette carte, on a mis l'accent sur les 35 pays où au moins 1% de la population est bahá'íe. Il y a une année, 23 pays seulement se trouvaient dans cette catégorie. Dans l'ensemble, il y en a maintenant 4 en Afrique, 13 dans les Amériques, 3 en Asie et une bonne quinzaine en Australasie. Nous ne sommes plus négligeables et nous continuons à croître.

17. Les statistiques sont inestimables quand nous essayons de discerner les diagrammes de croissance et de décroissance. Par exemple, si nous étudions les gains nets du nombre de localités, d'assemblées locales et de croyants, il semble que notre croissance soit cyclique. L'expansion vient par à-coup et non de façon continue.

18. Nous voyons d'abord cet exemple lorsque nous examinons l'expansion des localités dans ce graphique donnant le nombre de nouvelles localités chaque année. La raison des inflexions indiquées dans les graphiques précédents se justifie par la décroissance observée durant ces années-là.

19. Cet exemple apparaît encore dans un graphique sur le gain net du nombre d'assemblées locales. Notez les points distincts de croissance. Réellement, avant la fin de chaque Plan, les croyants rassemblent leurs forces vives et achèvent de grandes réalisations.

20. Finalement, cette tendance de croissance cyclique apparaît dans le graphique du gain net global du nombre des croyants. De grandes améliorations furent enregistrées au cours des années où il y eut des efforts concentrés dans le travail d'enseignement. A nouveau, il est évident que la croissance tend à s'étendre plus rapidement à la fin de chaque Plan en raison des grands efforts déployés par les amis et ensuite à décroître lorsque les efforts se ralentissent lors de l'ouverture du nouveau Plan.


III. Consolidation de la foi

21. Il y a également eu une accélération dans le processus de consolidation, à la suite des différentes mesures prises pour les activités bahá'íes.

22. Une indication très importante de l'augmentation de la maturité a été la " prise de conscience croissante des amis dans le monde entier au cours des quelques dernières années que les fonds de la Foi sont, en effet, le sang de ses activités ", une évolution que la Maison Universelle de Justice considère " comme un présage encourageant pour le futur. " Pour le moment, 4300 communautés contribuent régulièrement aux différents fonds.

23. Sur le plan national, le nombre d'assemblées qui sont financièrement indépendantes a doublé. 49 Assemblées nationales sont devenues financièrement indépendantes depuis 1979, portant le nombre total des ASNs financièrement indépendantes à 112. Notez combien petite est la marge séparant les Assemblées nationales financièrement indépendantes de celles dépendant toujours du Fonds international.

24. Un pas important dans la consolidation a été la constitution des Assemblées Spirituelles Nationales en associations dotées d'une personnalité juridique. A présent, 111 Assemblées nationales, indiquées en rouge, ont obtenu un statut légal. Sur les 37 ASNs restantes, en bleu, un certain nombre sont en voie d'atteindre ce statut. Pour certains pays, l'acquisition du statut légal n'est pas possible en ce moment en raison des dispositions particulières de leur système juridique. Parallèlement, il y a de plus de 2300 Assemblées Spirituelles Locales constituées en associations dotées de la personnalité juridique dans le monde.

25. Une autre reconnaissance légale de la Foi est l'acceptation officielle du mariage bahá'í. Jusqu'ici, le mariage bahá'í est légalement reconnu dans 49 pays, indiqués en rouge.

26. De même, la reconnaissance des jours saints bahá'ís est une autre indication importante du statut officiel de la Foi. Ce genre de reconnaissance a été atteint dans 69 communautés nationales jusqu'à présent et est indiqué en rouge sur ce graphique.

27. En ce qui concerne l'installation des pionniers, la consolidation s'est également accélérée. Ce graphique montre le nombre de pionniers qui se sont installés chaque année depuis 1963, et qui sont toujours à leur poste. Notez que les données divisent le graphique en trois parties distinctes. Pendant les années 60, environ 50 ou 60 pionniers partaient chaque année. Dans les années 70, à peu près deux cents pionniers quittaient chaque année leur foyer pour s'installer à l'étranger. A présent, dans les années 80, 500 à 600 pionniers par an rejoignent leur poste à l'étranger. Depuis Ridván 1979, plus de 3500 pionniers internationaux se sont installés.

28. Jusqu'à présent, 107 pays, en vert sur le dessin, ont reçu au moins 10 pionniers pendant le Plan de Sept ans. Un trait distinctif de ce Plan est qu'il y a davantage de pays qui " envoient " des pionniers plutôt que d'en " recevoir ", ce qui montre la maturité croissante de nombreuses communautés nationales.

29. Quant aux différentes propriétés de la Foi en dehors de la Terre sainte, nous avons atteint un total de 4292, dont un cinquième sont des propriétés nationales et le reste des propriétés locales et régionales. Ce total couvre tant les propriétés dont nous sommes propriétaires que celles dont les bahá'ís ont l'usage exclusif. Parmi les 4292 propriétés, 324 ont été acquises pendant le Plan de Sept ans. 136 nouvelles propriétés furent acquises en Afrique, 74 dans les Amériques, 72 en Asie, 25 en Australasie et 17 en Europe.

30. Les dispositions prises pour mettre la littérature bahá'íe à la disposition des croyants montrent également de façon visible l'accélération du processus de consolidation. Le nombre des langues et dialectes dans lesquels la littérature bahá'íe a été traduite s'est accru de 640, il y a six ans, à 757 aujourd'hui. On peut maintenant trouver de la littérature bahá'íe dans 249 langues de l'Afrique, 170 des Amériques, 168 de l'Asie, 86 de l'Australasie et 84 de l'Europe.

31. Comme exemple d'effort fait dans la traduction des Ecrits, le recueil des " Paroles de Dieu ", préparé en septembre 1981 par la Maison Universelle de Justice, a maintenant été traduit en plus de 100 langues et publié en plus de 50.

32. En examinant nos réalisations en comparaison du travail qui reste à faire, nous voyons qu'il existe 5445 langages vivants dans le monde, sans compter les nombreux dérivés et dialectes et la littérature bahá'íe a seulement été traduite en 14% de celles-ci, en bleu sur le dessin. En outre, la courte prière obligatoire est disponible en quelque 757 langues.

33. Ce diagramme illustre le nombre de langues dans lesquelles la littérature bahá'íe a été traduite, contrastant avec le total de celui des langues par continent. Dans les décennies à venir, les croyants en collaboration avec les institutions de la Foi auront besoin d'avoir recours au service vital de la traduction afin que les peuples de toutes les nationalités et de toutes cultures puissent lire la Parole de Dieu dans leur langue maternelle.

34. Un point intéressant du Plan de Sept ans est l'augmentation du nombre des bulletins, feuilles d'information et périodiques propagés aux niveaux local et national. Ce graphique montre le nombre des périodiques bahá'ís qui ont été publiés pour la première fois au cours du Plan de Sept ans. Il y a eu 277 nouveaux périodiques à cette date, portant à 939 le nombre total de périodiques dans le monde entier.

35. Sur ces 277 nouveaux périodiques, il y en a 54 en Afrique, 90 dans les Amériques, 56 en Asie, 16 en Australasie et 61 en Europe. Ces périodiques sont précieux car ils permettent aux croyants de suivre les progrès de la Foi et, dans certains cas, les aident à approfondir leur connaissance de ses vérités fondamentales.

36. L'accroissement du nombre de membres du Corps auxiliaire est encore une preuve de plus de l'accélération du processus de consolidation. Ce graphique montre l'attribution des membres du Corps auxiliaire pour chaque continent. A présent, sur un total de 693 membres du Corps auxiliaire, il y en a 180 en Afrique, 171 dans les Amériques, 216 en Asie, 63 en Australasie et 63 en Europe. Sur ce total de 693 membres du Corps auxiliaire, il y en a 288 pour la protection et 405 pour la propagation.

37. Il y a eu une augmentation considérable dans chacun des neuf points mentionnés pour les activités locales dans les formulaires du rapport statistique semi-annuel, transmis au Centre mondial par les Assemblées Spirituelles Nationales. Ces activités ont été considérées si essentielles à la vie de la communauté bahá'íe que durant le Plan de Sept ans la Maison de Justice a assigné des buts numériques à cet effet à beaucoup d'Assemblées nationales. Les graphiques suivants ont été établis d'après les chiffres envoyés. Ce graphique montre le nombre d'Assemblées Spirituelles Locales qui observent les fêtes et les jours saints. Il y a 6 ans, au commencement du Plan, à peine 1300 communautés observaient les fêtes bahá'íes et les jours saints, alors que 7200 communautés les observent maintenant.

38. Le nombre indiqué pour les assemblées locales qui se réunissent régulièrement est passé de 1000 à 6200 au cours des six dernières années. Notez qu'il y a eu une augmentation importante pour chaque continent.

39. Quant à l'éducation des enfants, il y a six ans, seulement 900 communautés prenaient part à cette activité fondamentale. Aujourd'hui près de 4200 communautés donnent à leurs enfants une certaine éducation bahá'íe.

40. Ce diagramme indique que pendant les six dernières années les communautés ayant des activités pour les jeunes sont six fois plus nombreuses, c'est-à-dire 2700 communautés.

41. Dans le cadre de la communauté bahá'íe, les classes, conférences et groupes d'études ont été surtout planifiés pour les femmes et actuellement plus de 1800 communautés ont des activités spécifiques à leur intention.

42. Parallèlement à l'augmentation des classes pour enfants dans les communautés, le nombre des communautés ayant des activités d'approfondissement a cru de 500 à 4800.

43. Une ascension spectaculaire du nombre des assemblées locales qui observent les fêtes et les jours saints est survenue durant le Plan de Sept ans, mais le pourcentage des ASLs qui respectent cette activité vitale reste bas, ainsi qu'il résulte de ce graphique.

44. Un petit pourcentage est de même observé pour les communautés ayant des classes pour les enfants, une activité qu''Abdu'l-Bahá encouragea constamment les amis d'entreprendre.

45. Ces exemples sont utiles parce que les autres activités locales suivent le même modèle. Bien que 23% des assemblées locales observent les fêtes et les jours saints bahá'ís, 77% ne le font pas. Seulement 20% des ASLs se réunissent régulièrement, à peine 9% des communautés locales ont quelques activités pour les jeunes et uniquement 14% contribuent aux différents fonds bahá'ís. Il faudra mieux éduquer les communautés bahá'íes pour les amener à être plus fortes et plus actives durant le Plan de Six ans.


IV. Emergence de l'obscurité : notre place dans le monde

46. Il n'est plus possible pour la communauté bahá'íe de rester isolée. La communauté a émergé de l'obscurité ; elle deviendra de plus en plus le point de mire des médias, des gouvernements et de ceux qui sont au pouvoir, surtout depuis que la Maison Universelle de Justice, dans sa déclaration sur la paix, a offert l'expérience bahá'íe comme un modèle d'étude.

47. La Foi grandit, dans l'ensemble, de 4,4% par an d'une manière générale. Présumant un taux de croissance de la population dans la communauté bahá'íe égal à celui de la population en général, c'est-à-dire un taux de croissance de 1,7% par an, la Foi croit donc au taux de 2,7% par an, en ce qui concerne l'enrôlement dû à l'enseignement seul. Le calcul de ce taux d'augmentation, appelé " taux de conversion " et indiqué ici en bleu, sert d'index pour établir les efforts d'enseignement et varie grandement d'un continent à l'autre. Pour l'Afrique, le taux de conversion est de 1,5%, pour les Amériques de 1,7%, 2,4% pour l'Asie, 3,9% pour l'Australasie (le plus haut) et 1,7% pour l'Europe.

48. Pour mieux apprécier ce qu'un taux annuel de croissance signifie, comparons celui de la Foi avec les autres principales religions et mouvements mondiaux, y compris ceux qui ne sont " pas religieux " et les " athéistes ". Ce diagramme montre la croissance mondiale pour tous. Il est assez intéressant de relever qu'après la foi bahá'íe, c'est un mouvement laïque ou non-assimilé à une religion établie qui a le plus haut taux de croissance, suivi en ordre décroissant par l'islam, l'hindouisme, le bouddhisme, l'athéisme, le christianisme et le judaïsme.

49. Cette carte montre, en rouge, les 51 pays où la foi bahá'íe progresse plus vite que tout autre mouvement. Notez que de nombreux pays en voie de développement se trouvent dans ce groupe. Partout, les bahá'ís devraient être encouragés par cette preuve graphique de leurs efforts.

50. Un point distinctif de la communauté bahá'íe est sa diversité. Nous avons maintenant des croyants enrôlés de plus de 2100 différents groupes. Cependant, il n'y a pas encore dans la Cause des représentants de chaque tribu, minorité ou ethnie. En vert, nous voyons les groupes qui ont été enrôlés pour chaque continent, proportionnellement à l'ensemble ; en rouge, le nombre qui doit encore être enrôlé. Beaucoup reste à faire.

51. Le pouvoir unique et vital de la Foi d'améliorer le sort de l'humanité est devenu de plus en plus manifeste dans les projets de développement bahá'ís déjà entrepris dans le monde. Cette carte illustre les projets de développement. Notez qu'au début du Plan il y avait seulement 17 pays, indiqués en bleu, impliqués dans les activités de développement, alors qu'il y en a 79 maintenant où des projets sont en cours, cette rapide ascension répondant à l'appel de la Maison Universelle de Justice. Les pays qui ont entamé leurs projets au cours du Plan de Sept ans sont indiqués en orange.

52. Le nombre des projets de développement a augmenté de 115 en 1979 à 703 aujourd'hui, 472 de ce total étant des établissements scolaires et des écoles de village et le restant, soit 231, concernent l'agriculture, la santé et d'autres genres de projets. Notez que nous commençons à diversifier les types de projets de développement entrepris.

Ce diagramme montre le nombre d'établissements scolaires et d'écoles de village fonctionnant depuis 1979. Au commencement du Plan, nous avions seulement 111 écoles, mais en 1983 il y en avait 178. Nous avons à présent 472 projets éducatifs, ce qui signifie que nous avons plus que doublé le nombre en deux ans. 99 de ces projets se situent en Afrique, 85 dans les Amériques, 280 en Asie et 8 en Australasie. Nous estimons qu'il y a 22000 étudiants dans ces 472 écoles.

54. Cette carte montre la situation des pays qui ont des écoles bahá'íes ou des classes dans les villages. De nombreux pays en voie de développement s'occupent déjà de ces entreprises.

55. Un pas important du Plan de Sept ans fut l'inauguration du temple-mère du Pacifique à Apia, aux Samoa occidentales en août 1984.

56. Amatu'l-Bahá Rúhíyyih Khánum assista aux cérémonies inaugurales en tant que représentante de la Maison Universelle de Justice en présence de Son Excellence le Malietoa des Samoa occidentales.

57. Ces diapositives, prises à cette occasion, témoignent de la beauté et de la majesté du septième Mashriqu'l-Adhkár du monde.

58. Dans le cadre du Plan de Sept ans, le monde bahá'í a aussi entrepris un important projet celui de l'érection d'un temple dans le sous-continent indien. A l'heure actuelle, la construction de tous les pétales intérieurs et des entrées est achevée, ...

59. ... terminant ainsi l'érection de la superstructure 2 mois avant la date prévue. L'inauguration du temple, la huitième maison d'adoration bahá'íe, est maintenant envisagée pour décembre 1986.

60. Le développement de l'arc sur le Mont Carmel implique l'érection de 5 édifices, dont le bâtiment des Archives et le siège permanent de la Maison Universelle de Justice qui sont achevés. Il reste à construire le siège du Centre International d'Enseignement, le Centre pour l'étude des Textes sacrés, et la Bibliothèque internationale bahá'íe.

61. L'élaboration des plans pour ces trois derniers édifices, un des objectifs du Plan de Sept ans pour le Centre mondial, a été récemment réalisé.

62. Le siège de la Maison Universelle de Justice sur le Mont Carmel, considéré comme la réalisation la plus importante du Plan de Sept ans, fut inauguré au cours de l'été 1982 et occupé par la Maison de Justice et certains de ses départements en janvier 1983.

63. La Maison Universelle de Justice se réunit maintenant dans cet édifice, délibère dans la Chambre du Conseil et de là guide et inspire le monde bahá'í.

64. Se référant au futur centre administratif mondial de sa Foi sur le Mont Carmel, Bahá'u'lláh dit dans la Tablette du Carmel : " ...Avant peu, Il t'enverra son arche d'alliance et manifestera le peuple de Bahá dont il est parlé dans le Livre des Noms. "

65. Chers amis, ayant triomphalement achevé 4 Plans d'enseignement internationaux successifs à la suite de la croissance surprenante et du grand développement de la cause de Bahá'u'lláh, la communauté mondiale bahá'íe se trouve maintenant au seuil d'un autre Plan. Il convient en ce moment de se souvenir des paroles de Shoghi Effendi : " Quoiqu'il puisse arriver à cette foi de Dieu, encore dans l'enfance, au cours des futures décennies ou dans la suite des siècles, ...nous, qui avons eu le privilège de comprendre, selon la profondeur de nos esprits limités, la signification de ces prodigieux événements contemporains de sa naissance et de son établissement, nous ne pouvons absolument pas douter que l'Âœuvre déjà accomplie pendant les cent premières années de son existence soit suffisante pour garantir que cette foi continuera d'aller de l'avant, s'élevant à des plans supérieurs, abattant tous les obstacles, découvrant de nouveaux horizons, et remportant des victoires encore plus grandioses jusqu'à ce que sa mission glorieuse, se poursuivant à travers la nuit des temps à venir, soit totalement accomplie.

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN