Read: 1988 - Ridvan 145


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre mondial bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 145 / 1988


Aux bahá'ís du monde

Amis chèrement aimés,

En cette période de fête resplendissante, c'est dans un esprit d'espérance renouvelé que nous nous adressons à vous.

Un fond lumineux au sombre tableau qui a obscurci la majeure partie de ce siècle éclaire maintenant l'horizon. Celui-ci peut-être discerné tant dans les tendances nouvelles qui animent les processus sociaux à l'œuvre dans le monde, que dans les preuves d'une orientation accélérée vers la Paix dans la Foi de Dieu, ceci se manifeste dans la force grandissante de l'Ordre de Bahá'u'lláh alors que sa bannière se hisse à des hauteurs plus imposantes. C'est une force qui attire.

Les médias accordent une attention de plus en plus importante à la Communauté mondiale bahá'íe. Des auteurs attestent son existence dans un nombre toujours croissant d'articles, de livres et de travaux de référence, dont l'un d'eux, parmi les mieux reconnus a récemment fait état de Foi comme la religion la plus répandue après le Christianisme. On note d'une façon de plus en plus apparente des signes d'intérêt envers cette Communauté, remarquables et toujours plus nombreux, tant de la part de gouvernement que d'autorités civiles, de personnalités éminentes et d'organismes humanitaires. Non seulement les lois et les principes de la Communauté, son organisation et sa manière de vivre font l'objet d'études, mais on recherche également ses conseils et son aide active pour remédier aux problèmes sociaux et développer des activités humanitaires.

Une conséquence saisissante de ce développement favorable et simultané est représenté par l'émergence d'un nouveau paradigme d'opportunité devant conduire à une nouvelle croissance et à la consolidation de notre Communauté mondiale. A tous les niveaux de la société, nous voyons apparaître de nouvelles perspectives pour l'enseignement de la Cause. Celles-ci sont confirmées par les premiers résultats découlant de nouvelles initiatives d'enseignement déclenchées dans un certain nombre d'endroits, alors que de plus en plus de communautés nationales font l'expérience de ces entrées en troupes promises par le Maître bien-aimé, et dont Shoghi Effendi a dit qu'elles conduiront à la conversion en masse. Les possibilités immédiates résultant de cette situation providentielle nous conduisent à penser que cette expression de la Communauté du Plus Grand Nom est maintenant à portée de main.

L'étincelle qui déclencha cet intérêt grandissant pour la Cause de Bahá'u'lláh fut la force d'âme héroïque et la patience des amis bien-aimés en Iran qui conduisit la Communauté mondiale bahá'íe à organiser avec constance et de manière soigneusement orchestrée, un programme d'appel à la conscience du monde. Cette vaste entreprise, impliquant la Communauté toute entière agissant d'un seul corps par le moyen de son Ordre administratif, fut accompagnée, dans d'autres sphères, par d'autres activités tout autant vigoureuses et visibles qui ont été décrites en détail ailleurs. En plus de cela, nous devons faire état d'un résultat nouveau et important de ces efforts considérables qui a été représenté par notre reconnaissance d'une nouvelle étape des affaires extérieures de la Cause ; nouvelle étape caractérisée par une maturité remarquable des Assemblées Spirituelles Nationales dans leur relation en plein développement avec les organisations gouvernementales, ainsi qu'avec le public en général.

Ce fut cette reconnaissance qui nous conduisit à organiser au cours du mois de novembre dernier, en Allemagne de l'Ouest, une réunion rassemblant les représentants nationaux chargés des affaires extérieures de la Foi en Europe et en Amérique du Nord avec la participation des principaux
représentants des bureaux de la Communauté internationale bahá'íe ; ceci dans le but de parvenir à une meilleure coordination de leur travail. Cette réunion fut une étape préliminaire afin qu'un nombre croissant d'Assemblées Spirituelles Nationales puissent joindre leurs efforts pour former un réseau international fonctionnant harmonieusement, capable d'exécuter des actions globales dans un domaine en rapide extension. En relation avec ces développements, nous avons pu voir cette réalisation significative de la reconnaissance internationale de la Foi qui a constitué son acceptation officielle, en novembre dernier, en tant que membre du Réseau " Préservation et Religion " du renommé " Fonds International pour la Nature ".

A l'un des moments les plus sombres de l'oppression prolongée des amis chèrement aimés et résolument inébranlables en Iran, Shoghi Effendi avait été amené à les réconforter dans une lettre d'une étonnante vision : " C'est l'effusion du sang sacré des martyrs en Perse ", (1) écrivait-il, " qui, dans cette ère de lumière, cet âge bahá'í resplendissant et dispensateur de joyaux, pourra changer la face de la terre en paradis céleste et, ainsi que le révèlent les Tablettes, élever le tabernacle de l'unité de l'humanité au cœur même du monde, révéler aux yeux des hommes la réalité de l'unité de la race humaine, établir la plus grande paix, faire de ce royaume d'en bas un miroir du paradis d'Abhá et établir sans aucun doute pour tous les peuples du monde la vérité du verset : " Le jour viendra où la terre et les cieux seront changés ". (2)

De telles réflexions, en évoquant de telles conséquences merveilleuses et futures des souffrances horribles auxquelles furent soumis nos amis iraniens éclairent les opportunités et les défis qui vont se présenter à nous tous à ce moment crucial des destinées de la Cause. Les grands projets qui ont déjà été lancés doivent être poursuivis jusqu'à leur achèvement. Les terrasses au-dessous et au-dessus du tombeau du Báb, ainsi que l'Arc sur le Mont Carmel devront être terminés, accomplissant ainsi la vision glorieuse de l'efflorescence de la montagne sacrée de Dieu. Le deuxième congrès mondial devra se tenir dans la cité de l'Alliance pour célébrer le centième anniversaire de l'inauguration de cette Alliance ; le travail de traduction et d'annotation du Kitàb-i-Aqdas, le Livre Très Saint, qui avance de manière régulière, devra être prêt en vue de sa publication ; l'intérêt montré par les amis pour la loi du Huqúqu'lláh devra être cultivé, les pionniers et enseignants itinérants devront poursuivre leurs efforts ; les dépenses de la Cause devront être couvertes, tous les objectifs du plan de six ans doivent être réalisés.

Mais le but le plus important de toute activité bahá'íe est l'enseignement. Tout ce qui a été fait, et qui doit être fait, tourne autour de cette activité centrale, " la pierre angulaire principale de la fondation elle-même " (3), dont dépend tous les progrès de la Cause. Le présent défi requiert d'enseigner à une échelle et à un degré de qualité, de variété et d'intensité tel, qu'il surpasse tous les efforts actuels. Voici le moment où nous devons agir si nous ne voulons pas perdre l'opportunité qui se présente dans un monde frénétique dont les conditions évoluent rapidement. Il ne faut cependant pas imaginer que l'opportunité soit le motif essentiel qui suscite ce sentiment d'urgence. Il existe une raison supérieure qui est le sort pitoyable de tous les hommes, plongés dans la souffrance et la détresse, affamés de justice, mais " privés de discernement et incapables de voir Dieu de leurs propres yeux ou d'entendre sa mélodie de leurs propres oreilles " (4). Ils doivent être nourris. La capacité de voir le futur doit être restaurée lorsque l'espoir est perdu, la confiance doit être reconstruite là où sévissent le doute et la confusion. Dans ce domaine comme dans d'autres, " La Promesse de la Paix Mondiale " est destinée à ouvrir la voie. Sa présentation aux personnalités gouvernementales a été virtuellement achevée, son contenu doit être maintenant transmis, par tous les moyens possibles, en tous lieux, aux personnes appartenant à toutes les couches de la société. Ceci est aujourd'hui une partie nécessaire de notre travail d'enseignement, et doit être donc poursuivi avec une vigueur absolue.

L'enseignement est la nourriture de l'esprit. Il apporte la vie aux âmes endormies et érige de nouveaux cieux et une nouvelle terre, il élève la bannière d'un monde unifié, il assure la victoire de l'Alliance, et apporte à ceux qui donnent leur vie pour lui le bonheur suprême dont jouissent ceux qui ont atteint le bon plaisir de leur Seigneur.

Chaque croyant individuel, homme, femme, jeune ou enfant est appelé à servir dans ce domaine d'action ; car c'est de l'initiative et de la volonté résolue d'enseigner et de servir de l'individu dont dépend le succès de l'entière Communauté. Solidement enraciné dans le Covenant de Bahá'u'lláh, sustenté par la prière quotidienne et la lecture des Saintes paroles, renforcé par une application constante à obtenir une compréhension plus profonde des enseignements divins, éclairé par des efforts constants pour établir le rapport entre les enseignements et les problèmes actuels, nourri par l'observance des lois et des principes de son merveilleux Ordre mondial, chaque individu peut parvenir à un niveau de succès plus grand dans l'enseignement.

Finalement, le triomphe ultime de la Cause est assuré par " une chose, et uniquement une " (5) ainsi que l'a souligné de manière si poignante Shoghi Effendi, c'est à dire " la mesure dans laquelle notre vie intérieure et notre caractère personnel reflètent dans leurs nombreux aspects la splendeur de ces principes éternels proclamés par Bahá'u'lláh " (6).

Amis bien aimés, vous auxquels le Bien aimé, la Beauté bénie, s'est adressé en vous appelant " la consolation des yeux de la création " (7), et " les flots coulant doucement dont dépend la vie même de tous les hommes " (8), nous vous invitons instamment, avec la ferveur de notre plus profonde conviction, quant à la maturité du moment, de laisser de côté toute préoccupation mineure et de diriger toute votre énergie vers l'enseignement de cette Cause afin de la proclamer, de la propager et de la consolider. Vous pouvez entreprendre cette tâche avec confiance que l'évident domaine de progrès qui s'étend devant vos yeux est issu de cette " force engendrée par Dieu " (9) qui vibre au plus profond de l'être de toutes choses créées " (10) et qui " agissant tel une épée à double tranchant, est, devant nos yeux même, en train de séparer, d'une part, les liens anciens qui pendant des siècles ont maintenu ensemble l'édifice de la société civilisée, et d'autre part, est en train de libérer les liens qui encore enchaînent la foi de Bahá'u'lláh encore au stade de l'enfance et non encore émancipée ". (11)

N'ayez aucune crainte ni aucun doute. Le pouvoir de l'Alliance vous assistera, vous fortifiera et ôtera tout obstacle de votre chemin. " En vérité, il assistera quiconque l'assistera et mentionnera quiconque le mentionnera ". (12)

Soyez toujours assurés de nos prières ardentes et constantes pour vous tous.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE.

=======================================

1- Message du Gardien aux amis bahá'ís d'Iran, 89 de l'ère bahá'íe = 1932
2- Ibid.
3- Testament of 'Abdu'1-Bahá. p.10
4- Bahá'í Prayers.
5- Bahá'í Administration, p.68
6- Ibid. p.65
7- The Advent of Divine Justice. p.75-76
8- Ibid, p.75-76
9- Ibid, p.46-47
10- Ibid, p.46-47
11- Ibid, p.46-47
12- Ibid, p.76.

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN