Read: 1989 - Ridvan 146


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre mondial bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 146 / 1989.


Aux bahá'ís du monde

Amis chèrement aimés,

Le courant spirituel qui a exercé ces influences exaltantes à la Convention internationale bahá'íe lors du dernier Ridván s'est répandu dans la communauté mondiale tout entière, amenant ses membres tant en Orient qu'en Occident à réaliser des prouesses, jamais vécues précédemment en une seule année, dans le domaine des activités et des accomplissements de l'enseignement. Le grand nombre d'enrôlements, à lui seul, le fait apparaître, car on a déjà signalé presqu'un demi million de nouveaux croyants. Les noms de ces régions très éloignées les unes des autres telles que l'Inde et le Liberia, la Bolivie et le Bangladesh, Taiwan et le Pérou, les Philippines et Haïti sont mis en évidence lorsque nous considérons les preuves de l'entrée en troupes qui s'accumulent depuis l'appel lancé, il y a un an, dans notre message. Ces démonstrations sont d'heureux présages de la plus grande accélération à venir et dans laquelle toutes les communautés nationales, quel que soit 1'état actuel de leurs efforts d'enseignement, seront finalement impliquées.

Nous contemplons le passe avec des sentiments d'humble gratitude et de nouvelles espérances pour les développements prodigieux qui ont eu lieu pendant une si courte période. Un de ceux-ci a été l'adoption du projet architectural conçu par Monsieur Faríburz Sahbá pour les terrasses du mausolée du Báb, qui constitue une nouvelle étape de la réalisation de la vision du Maître et du Gardien pour le chemin sur lequel les rois et les chefs d'Etat graviront les pentes du mont Carmel pour rendre hommage à la dernière demeure du héraut-martyr de Bahá'u'lláh. Les autres développements comprennent : l'approbation par les autorités centrales à Moscou de la demande soumise par un certain nombre de bahá'ís à 'Ishqábád de rétablir l'Assemblée Spirituelle Locale de cette ville ; l'initiative des démarches entreprises pour ouvrir un bureau d'information à Budapest, la première agence de la Foi de ce genre dans le bloc de l'Est ; l'établissement d'une filiale du bureau d'information de la Communauté internationale bahá'íe à Hong Kong, en prévision du moment où la Foi pourra être proclamée en Chine continentale.

Egalement remarquables parmi ces développements ont été le co-parrainage empreint de succès par la Communauté internationale bahá'íe du programme " Les Arts au service de la Nature " à Londres qui a eu lieu au profit du " Fonds mondial pour la Nature " ; la signature d'un accord à Genève établissant des relations officielles de travail entre l'organisation mondiale de la santé (OMS) et la Communauté internationale bahá'íe ; l'approbation officielle d'un programme d'études pour les écoles publiques en New South Wales, Australie ; l'immense flot des visiteurs au temple de New Delhi, atteignant quelque quatre millions depuis l'inauguration de l'édifice en décembre 1986 et comprenant un nombre inhabituel de hauts fonctionnaires du gouvernement et d'autres personnalités provenant de nombreux pays, parmi lesquels la Chine, l'Union soviétique et les pays du bloc de l'Est. Ceux-ci, s'ajoutant aux nombreux autres points saillants de cette seule année, fusionnent avec l'ensemble des accomplissements atteints jusqu'à présent dans le Plan de Six ans, en donnant une image dynamique de l'activité accélérée dans tout le monde bahá'í.

On ne pourrait faillir, en se référant à ce merveilleux progrès, à mettre l'accent sur l'impact spirituel et social du à l'épisode, d'une dizaine d'années, de la persécution infligée avec une telle cruauté à nos compagnons-croyants iraniens. Plus tard seulement nous connaîtrons toutes les conséquences de leur sacrifice, mais nous pouvons déjà reconnaître clairement son influence sur les succès extraordinaires dans la proclamation de la Foi et dans l'établissement de bonnes relations avec les autorités gouvernementales et les principales organisations non-gouvernementales du monde. C'est, dès lors, avec une profonde reconnaissance et une joie infinie que nous vous annonçons la libération de la grande majorité des prisonniers bahá'ís en Iran. Même si nous nous réjouissons, nous ne pouvons pas oublier qu'il reste à réaliser la pleine émancipation de la communauté bahá'íe iranienne et la garantie des droits de l'homme de ses membres dans tous les aspects.

Dans l'allégresse du moment, nous accueillons chaleureusement deux Assemblées Spirituelles Nationales qui seront formées ce Ridván : l'une à Macao dans le Sud-Est asiatique, l'autre en Guinée-Bissau en Afrique de l'Ouest.

Dans l'obscurité de la confusion qui bouleverse la société d'aujourd'hui, il y a une lueur lointaine, encore très faible mais discernable, d'une approche, lente mais définie, de l'apogée des trois processus parallèles envisagés par le Gardien bien-aimé, soit : l'émergence de la moindre Paix, l'érection des édifices de l'Arc sur le mont Carmel et l'évolution des Assemblées Spirituelles Nationales et Locales. En fait, au cours du Plan de Six ans, durant la quatrième époque de l'âge formatif, et particulièrement durant l'année qui vient de s'achever, cette lueur, encore si distante, s'est rapprochée. Car qui pouvait imaginer, même au début de ce Plan, les modifications soudaines de l'attitude changeante des dirigeants politiques en certains endroits troublés de la planète pour abandonner des positions qui semblaient intraitables -- des changements qui au cours des récents mois ont amené les auteurs d'éditoriaux à se demander : " La paix peut-elle surgir ? " Pour tout observateur conscient de la source divine de ces événements, ce développement doit certainement être encourageant, bien que les circonstances précises accompagnant l'établissement de la moindre Paix ne nous soient pas connues ; même si le moment exact est celé dans le Grand Plan de Dieu.

Cependant, les deux autres processus sont directement influencés par le degré avec lequel les adeptes de Bahá'u'lláh accomplissent leurs taches clairement décrites. Il y a une bonne raison pour avoir du courage. Car les concepts architecturaux des édifices restants à ériger sur l'Arc n'ont-ils pas été adoptés et les descriptions détaillées permettant la réalisation de ces splendides structures monumentales n'ont-elles pas été entreprises ? N'avons-nous pas été témoins de la force croissante des Assemblées Spirituelles Nationales et Locales dans leur aptitude à concevoir et à exécuter des plans, dans leur capacité à traiter avec les autorités gouvernementales et les organisations sociales, pour répondre aux appels lancés par le public en vue de s'assurer leurs services et pour collaborer avec d'autres aux projets de développement social et économique ? Ces Assemblées ne sont-elles pas consolidées par le soutien vigilant et amical des Conseillers continentaux, des membres du Corps auxiliaire et de leurs assistants, dont toutes les énergies bourgeonnantes sont habilement coordonnées par le Centre International d'Enseignement -- une institution dont le nombre accru de membres a déjà fait preuve d'une inspiration, d'une vision et d'une universalité suscitant une vive admiration ?

Aussi tentant qu'il puisse être de s'appesantir sur les faits positifs de nos progrès, nous ferions mieux d'être stimulés par eux au lieu de nous reposer sur nos lauriers. Dès lors, continuons, sans dévier et sans perdre confiance, à saisir les magnifiques occasions dont l'éventail et la fusion de ces processus et de ces événements continus permettent d'actualiser les intérêts immédiats de notre Cause sacrée. Ces intérêts, soyez-en sûrs, sont identifiés dans les principaux objectifs du Plan de Six ans, dans la seconde moitié duquel nous nous engageons à présent, entièrement conscients de la venue assez proche de l'Année sainte, en 1992-1993, et de ses commémorations importantes.

Conjointement à la poussée d'enseignement toujours croissante, nous devons aller de l'avant par tous les moyens possibles grâce à des projets de la plus haute importance. Le travail se poursuit pour assurer la publication en anglais du Kitáb-i-Aqdas, le livre-mère de la révélation bahá'íe. Des dispositions doivent être prises dès maintenant pour une commémoration empreinte de dignité en Terre sainte du centenaire de l'ascension de Bahá'u'lláh. Il convient que les plans du congrès mondial de 1992 à New York soient élaborés selon le programme prévu. De plus, il faut accorder systématiquement plus d'attention à l'élimination définitive de l'analphabétisme parmi la communauté bahá'íe, un accomplissement qui permettrait, avant tout autre chose aux amis d'avoir accès à la Parole de Dieu et renforcerait ainsi les efforts qu'ils font pour vivre la vie bahá'íe. De même, soutenir les tentatives faites pour protéger l'environnement dans des voies qui se confondent avec le rythme de la vie de notre communauté devrait assurer plus d'importance aux activités bahá'íes.

Quant aux projets sur le mont Carmel, le bureau du directeur du projet a été installé et dispose d'un personnel technique. Le sondage géologique des sols pour les édifices à ériger sur l'Arc va débuter -- une étape préliminaire aux excavations attendues par le monde bahá'í tout entier. En conséquence, nous saisissons cette occasion pour souligner l'urgence des fonds à recueillir tant pour entamer la construction que pour soutenir ce travail dès qu'il aura commencé.

Toutes ces conditions doivent et seront sûrement atteintes grâce au service auquel chaque membre consciencieux de la communauté de Bahá se consacrera à nouveau, particulièrement à l'engagement personnel dans le travail d'enseignement. Ce travail est si fondamentalement important pour s'assurer du succès dans toutes entreprises bahá'ís et pour favoriser le processus de 1'entrée en troupes que nous sommes amenés à attirer votre attention sur cette question. Il n'est pas suffisant de proclamer le message bahá'í, aussi essentiel que cela soit. Il n'est pas suffisant d'allonger les listes des membres de la Foi bahá'íe, aussi vital que cela soit. Des âmes doivent être transformées, des communautés, de ce fait, consolidées, de nouveaux modèles de vie atteints. La transformation est le but essentiel de la Cause de Bahá'u'lláh, mais elle réside dans la volonté et l'effort de l'individu de parvenir à l'obéissance envers l'Alliance. Pour progresser dans cette transformation, but de notre vie, il est nécessaire de connaître la volonté et le dessein de Dieu en lisant et en étudiant régulièrement la Parole de Dieu.

Amis bien-aimés : Les forces vives engendrées par les réalisations de l'année passée se reflètent non seulement dans les occasions d'une expansion significative de la Cause mais également dans une vaste étendue des défis -- importants, insistants et variés -- qui s'allient de manière à demander de nos ressources spirituelles et matérielles plus que jamais précédemment. Nous devons être préparés à les relever. A mi-chemin de ce Plan de Six ans, nous avons atteint un moment historique, porteur d'espoirs et de possibilités -- un moment auquel les tendances importantes dans le monde deviennent plus étroitement alignées sur les principes et les objectifs de la Cause de Dieu. Il est, dès lors, éminemment urgent que notre communauté aille de l'avant pour accomplir sa mission universelle.

Notre première réponse doit être d'enseigner -- de nous enseigner nous-mêmes et d'enseigner les autres -- à tous les échelons de la société, par tous les moyens possibles, et sans aucun délai. Le Maître bien-aimé, dans une exhortation sur l'enseignement, a dit que " la chandelle ne peut projeter l'éclat de sa flamme avant d'être allumée ; son lustre ne peut dissiper les ténèbres environnantes avant que brille sa lumière ". Allez donc de l'avant et, ensuite, soyez les étincelles qui enflamment les chandelles non encore allumées ".

Notre amour inaltérable, notre encouragement persistant, nos prières constantes et ferventes vous accompagnent où que vous alliez, quoique vous fassiez au service de notre Seigneur bien-aimé.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN