Read: 1997 - Ridvan 154


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------
Traduction de courtoisie

MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE
Centre mondial bahá'í, Haïfa, Israël
Ridván 154 / 1997


Aux bahá'ís du monde

Amis chèrement aimés,

D'un cœur reconnaissant, nous saluons la réponse empressée donnée, dans tous les continents, au Plan de quatre ans lancé à Ridván dernier.

Les consultations des Conseillers continentaux et celles des Assemblées Spirituelles Nationales ont déclenché un vaste mouvement de planification auquel se sont également associés les membres du Corps auxiliaire et les Assemblées Spirituelles Locales. A la faveur de ce mouvement, les plans dérivés à caractère régional et national ont pris forme. Mais plus que de donner naissance à des projets particuliers à chaque pays, cet exercice d'envergure mondiale a stimulé la collaboration entre les deux piliers de l'Ordre administratif, heureux présage des victoires à venir.

L'impact du Plan s'est immédiatement signalé par la vitesse à laquelle les étapes ont été franchies pour mettre en place près de deux cents instituts de formation ces douze derniers mois. Allant au-delà de la conception de leur organisation, beaucoup de ces instituts se sont mis en fait à fonctionner et à proposer leurs premiers cours. En outre, le mouvement des pionniers, tant nationaux qu'internationaux, et des enseignants itinérants ; l'intérêt croissant suscité par le système de la délégation d'enseignants ; les préparatifs engagés pour assurer la formation d'Assemblées Spirituelles Locales au premier jour de Ridván ; la volonté partout renouvelée de tenir des réunions de prières régulières ; la multiplication des initiatives artistiques dans l'enseignement et les activités communautaires, tout cela semble indiquer que les amis ont pris pleinement conscience de l'importance qu'il y a à se concentrer sur les exigences de l'objectif premier du Plan, à savoir-faire avancer de manière significative le processus d'entrée en troupes.

D'autres faits marquants survenus l'an passé ne sont pas non plus à négliger, dans la mesure où ils confirment le bien-fondé des multiples actions engagées par notre communauté mondiale et des résultats obtenus. Pour n'en citer que quelques-uns, mentionnons l'achat de l'appartement occupé par le Maître bien-aimé, 'Abdu'l-Bahá, pendant son séjour historique à Paris, au 4 avenue de Camoëns ; la session spéciale consacrée le 14 août par la Chambre fédérale du Parlement brésilien au soixante-quinzième anniversaire de la Foi bahá'íe dans ce pays, occasion officielle unique dont Amatu'l-Bahá Rúhíyyih Khánum était l'invitée d'honneur ; le lancement en juillet dernier du site Internet de la Communauté internationale bahá'íe " Le monde bahá'í ", qui a reçu à ce jour, plus de 50000 visiteurs de 90 pays et territoires, soit une moyenne de 200 personnes par jour.

A peine devancés par ces réalisations, les travaux de construction sur le mont Carmel se sont poursuivis à un rythme impressionnant marqué par l'achèvement de la colonnade de marbre du Centre d'étude des Textes, l'édification du 7e niveau du bâtiment du Centre international d'enseignement et l'émergence continue, par pans entiers, des terrasses du Mausolée du Báb. Notons à ce propos l'abaissement partiel du niveau de la voie publique que les terrasses vont enjamber, et l'achat puis la démolition d'un bâtiment situé au pied du mont Carmel qui constituait le dernier obstacle à la finition des terrasses inférieures, traversées par l'allée glorieuse qui mène à l'édifice sacré, et au-delà, jusqu'au sommet de la colline de Dieu.

Tout aussi capital à la poursuite des travaux ainsi décrits, le niveau des contributions au Fonds des projets de l'Arc a atteint le montant fixé pour l'an dernier. A l'évidence, tous, riches et pauvres, font actuellement preuve d'un héroïsme renouvelé pour satisfaire l'effort financier exigé dans ce domaine, effort qu'il conviendra de maintenir dans les années à venir. Parallèlement toutefois, tout aussi énergique et soutenu devra être l'effort simultanément consenti par les Assemblées et les amis partout dans le monde pour répondre aux besoins vitaux du Fonds international bahá'í.

Un démarrage aussi favorable du Plan de quatre ans ne peut qu'inspirer aux cœurs des membres de notre communauté mondiale la conviction qu'ils ont tous les atouts en main pour mettre en œuvre ses exigences telles que décrites dans les messages introductifs puis développées dans les plans adoptés par leurs Assemblées respectives. Autre fait particulièrement encourageant en ce début de seconde année, les circonstances qui ont permis le rétablissement à Ridván de l'Assemblée Spirituelle Nationale du Rwanda. Cette victoire sur la crise portera à 175 le nombre des Assemblées Spirituelles Nationales qui seront en droit de participer à la huitième Convention internationale bahá'íe prévue à Ridván prochain au Centre mondial bahá'í. Combien grand est notre espoir de voir d'ici-là, soit à mi-parcours du Plan, le monde bahá'í faire un formidable bond en avant dans la multiplication de ses ressources humaines, la maturation de ses Assemblées Spirituelles et le développement de ses communautés locales.

Les opportunités offertes par le court laps de temps qui nous sépare de la fin du siècle sont plus précieuses qu'on ne saurait le dire. Seul un effort soutenu consenti dans l'unité par tous les amis pour faire avancer le processus d'entrée en troupes peut être à la mesure d'un moment aussi historique. D'urgentes et inévitables responsabilités pèsent sur chaque institution et sur chaque membre de cette communauté qui s'efforce d'avancer vers le destin promis par Dieu. Le temps est si court et la tâche si vaste qu'il n'y a pas de temps à perdre ni d'occasion à rater. Soyez assurés chers amis, que les armées du Royaume d'Abhá sont prêtes à se précipiter à l'aide de quiconque se lèvera pour offrir ses services et participer au drame spirituel qui se déroule en ces jours cruciaux.


LA MAISON UNIVERSELLE DE JUSTICE

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN