Read: dna-991027


-------------------------------------------
Source : www.bahai-biblio.org
-------------------------------------------

Article de presse du journal
Dernières Nouvelles d'Alsace
source: 27 octobre 1999

Y a-t-il une vie après la mort ?
Article de Lucien CREVEL, Niederhaslach

Dans le cadre des conférences organisées à Niederhaslach par l'Association baha'ie des femmes, Frédéric Escudé pose la question " Y a-t-il une vie après la mort ? " et tentera d'y répondre mardi 2 novembre.

" On va tous mourir, c'est notre destin ", rappelle-t-il. Il y a, devant cette vérité, deux attitudes possibles. " Soit dire : je m'en fous, ça ne me regarde pas, ou avoir une croyance clairement déterminée : ma conscience va disparaître comme mon corps. C'est une vision un peu pessimiste, celle de l'annihilation ". Ou bien l'autre attitude. Se dire " Je ne vois pas pourquoi tout s'arrêterait là. Ça doit bien continuer. La question est éternelle. La réponse, on ne l'aura jamais ".

Frédéric Escudé évoquera les EMI, expériences de mort imminente, c'est-à-dire les gens cliniquement morts durant quelques minutes et qui reviennent à la vie, puis racontent ce qu'ils ont vécu. A travers des ouvrages comme ceux de Raymond Moody et du Dr Kubler-Ross. " Il y a des scientifiques qui se sont penchés sur le problème. Ce sont des éléments de réponse qui ont un caractère un peu scientifique. C'est le même schéma qu'on retrouve dans la plupart de ces témoignages. La personne vit quelque chose de très spécial ". Au cours de sa conférence, Frédéric Escudé va " comparer ces témoignages avec ce que disent les penseurs philosophiques et religieux du sujet ". Il ne va pas apporter de réponse toute faite, mais " tracer des pistes ".

C'est ainsi que se fera le lien avec sa religion, la religion baha'ie. " On rentre là plus dans le domaine de la conviction propre que des interrogations " tient-il à préciser. M. Escudé cite Descartes qui disait : " Ne tiens rien pour vrai que tu n'auras pas vérifié de toi même ". Les baha'is croient dans une nature qui est transcendante, ils croient dans l'âme. Mais ils considèrent que " toute approche doit respecter la science" " Si une religion est en complet désaccord avec la science, ce n'est qu'une superstition ", a dit Baha'u'llah, le fondateur, au XIXe siècle, de la religion baha'ie. Ainsi, il faut que la croyance " soit en accord avec la science. Le lien fort est là ", souligne M. Escudé. Dans la foi baha'ie, on encourage chacun à avoir sa propre investigation, à faire sa propre recherche de la vérité. Ils ne faut pas prendre les choses pour des vérités toutes faites. M. Escudé évoque aussi " la frontière entre la science et la religion ".

C'est tout cela qui sera abordé au cours de la conférence-débat qui aura lieu mardi 2 novembre à 20h30 à la salle de la mairie de Niederhaslach. Le public y est cordialement invité.

Pour tous renseignements, contacter Patricia Crevel, de l'ABF, au * 03 88 50 90 26.

H.B.
(c) Dernières Nouvelles D'Alsace, Mercredi 27 Octobre 1999.

Holy-Writings.com v2.7 (213613) © 2005 - 2015 Emanuel V. Towfigh & Peter Hoerster | Imprint | Change Interface Language: DE EN